Ashdod : Honorons la mémoire des victimes de l'holocauste, nos frères assassinés par les nazis !Article Précédent
Respect des parents – Le cas de parents non pratiquantsArticle Suivant

Paracha Tazria-Metsora

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Paracha Tazria-Metsora

La paracha Tazria poursuit l’exposé des lois relatives à la toumah et à la tahara, à l’impureté et la pureté rituelle.

Après son accouchement, une femme doit accomplir un processus de purification qui comprend l’immersion dans un mikvé (bain rituel) et des offrandes au Temple. Les garçons doivent être circoncis le huitième jour de leur vie.

Tsaraat (la « lèpre » biblique) est une plaie d’ordre surnaturel qui peut aussi affecter des vêtements. Si des tâches blanches ou roses apparaissent sur la peau d’un individu (rouge foncé ou verdâtre sur des vêtements) le Cohen (prêtre) est consulté. Par l’application de différents critères, tel que l’expansion de la plaie après une mise en quarantaine de sept jours, il déclare tahor (pur) ou tameh (impur) le phénomène constaté.

Une personne atteinte de cette tsaraat doit demeurer hors du camp (ou de la cité) jusqu’à sa guérison. La partie touchée d’un vêtement doit en être retirée et, si la tsaraat s’étend ou réapparaît, le vêtement tout entier doit être brûlé.

La paracha de Metsora commence par le détail de la procédure par laquelle le Cohen purifie le metsora guéri. Cette procédure implique : deux oiseaux, de l’eau vive dans un vase d’argile, du bois de cèdre, un fil d’écarlate et un bouquet d’hysope (une plante aromatique)

Une maison peut être affectée également d’une altération « lépreuse » se manifestant sous la forme de taches d’un vert ou d’un rouge foncés sur ses murs. Au terme d’un processus précis d’observation qui peut durer jusqu’à dix-neuf jours, un Cohen détermine si la maison peut être purifiée ou si elle doit être démolie.

L’impureté rituelle peut aussi être entraînée par des pertes, notamment séminales chez un homme ou sanguines chez une femme. La purification impose alors l’immersion dans un mikvé.

http://www.fr.chabad.org/

TAZRI’A-METSOR’A  nous  démontrent, par ce précieux temps qui coure,
les réels états de « Pureté et d’Impureté » , que nos vies ont eu à subir ;
par conséquent, qu’il fallait y prendre garde, pour que le « Bien » soit…
Habitués à considérer, que ce qui y était établi, devait être un exemple de vie à suivre, pour enfin « croire », que nous nous prémunissons véritablement !(...).
 
Sans aucuns réflexes  de notre part :
Ceux qui nous haïssent, n’auront aucun mal à agir, puisqu’en « L’appelant » à tous bouts de champs, par « Son Nom » plusieurs fois exclamé, viennent le contrarier, et le mêler aux affreux massacres ; qui, à leurs yeux, semblent être le « dévouement expiateur »   (…).  
« Même dans le rire, le cœur peut souffrir et la joie finir en tristesse ». (Proverbes 14.13)
SHABBAT SHALOM OUMEVORAH
             ***  Jérusalem : 18h34-19h53

         ***  Haïfa, Netanya, Eilat, Tibériade,Tsfat, Kiriat Shmona : 18h46-19h56
         ***  Tel Aviv, Raanana, Ashdod, Ashkelon, Beer Sheva : 18h54-19h55
         ***  Paris : 20h37-21h49
        

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël