Respect des parents : Empêcher ses parents de fauter (2/2)Article Précédent
Les Guimlaim d'Ashdod vous propose un tiyoul du 27 au 30 juillet 2015 à l'Eden Inn de Zichron YaacovArticle Suivant

5 choses que vous ne saviez pas sur la coopération entre Tsahal et les Palestiniens

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
5 choses que vous ne saviez pas sur la coopération entre Tsahal et les Palestiniens

Avez-vous entendu parler de la fois où des soldats de Tsahal ont été aider les Palestiniens en Judée-Samarie après que l’Autorité Palestinienne ait demandé notre aide lors d’une forte tempête de neige ? Avez-vous vu les soldats libérant un taxi palestinien prisonnier de la neige ? Les chances sont grandes pour que vous ayez manqué ces histoires, et beaucoup d’autres qui montrent comment les Palestiniens coopèrent avec l’Armée israélienne.

La coopération entre les palestiniens et l’Armée de Défense d’Israël est complètement oubliée dans le traitement de l’information par les médias internationaux. Il est important de savoir que Tsahal est une armée possédant de nombreuses valeurs humaines, et que nombre des initiatives que nous prenons sont destinées à servir les israéliens comme non-israéliens. Il existe de nombreux exemples de coopération entre les palestiniens et Tsahal.

Découvrez 5 histoires trop peu connues qui témoignent de cette coopération.

1. Une violente tempête de neige mène à la coopération de l’Armée israélienne et de l’Autorité palestinienne

En janvier 2015, une violente tempête de neige a frappé la Judée-Samarie, rendant la circulation presque impossible sur les routes. Après avoir déclaré l’état d’urgence, l’Autorité Palestinienne a envoyé une demande d’aide officielle à Tsahal afin de déblayer les routes, y compris l’axe routier principal menant à Ramallah. L’Autorité Palestinienne à envoyé sa requête à Israël en passant par l’intermédiaire de l’unité de Coordination des Activités Gouvernementales dans les Territoires (CAGT). Après quelques heures de travaille en commun, les routes étaient rouvertes à la circulation et les inondations ont pu être évitées.

2. Le CAGT décidé d’augmenter l’aide et la coopération dans la bande de Gaza.

Depuis l’entrée en vigueur du cessé le feu du 26 août 2014 qui a mis fin à l’Opération Bordure Protectrice, Israël a facilité l’entrée d’à peu près 66000 tonnes de matériaux de construction dans la bande de Gaza.

En octobre 2014, le CAGT a annoncé l’expansion des permis d’entrée à Gaza à des buts de reconstruction, d’exports agricole, le passage d’équipes médicales et aussi la sortie de résidentspour des études académiques. Récemment, le CAGT a décidé d’étendre cette mesure au transfert de produits agricoles comme les tracteurs, le passage de matériaux de construction et les exportations agricoles en Judée-Samarie pour le développer le commerce.

Ces mesures alors que Tsahal a parfaite connaissance du risque élevé que ces matériaux de construction tels que le ciment peuvent tomber dans les mains de terroristes.

3. Des chirurgies de la cornée sur 14 Palestiniens après des mois de préparatifs

Des médecins greffent une cornée sur un patient palestinien

Du 1er janvier 2015 au 10 février de la même année, l’Administration Civile des territoires a procédé à 14 chirurgies de la cornée afin de restaurer la vue de palestinien souffrant de problèmes oculaires. Le coordinateur santé de l’Administration Civile, a mis en place un système permettant à des cornées, données par des patients aux Etats-Unis, d’être greffés immédiatement sur des patients palestiniens âgés de 6 à 84 ans.

Au cours de l’année 2014, ce sont plus de 96 interventions de ce type qui ont été organisées par l’Administration Civile pour des patients palestiniens.

4. Tsahal organise des formations pour les hommes d’affaires Palestiniens

En 2014, un cours d’import-export a eu lieu pour les hommes d’affaires palestiniens établis dans le but d’enseigner et améliorer les méthodes qui renforcent l’économie locale. Les produits d’exportation palestiniens de Judée-Samarie représente une des part essentielle de la contribution à l’économie locale, et en 2014 ils ont augmenté de 90% sur les marchés internationaux par rapport à la première moitié de 2013.

coopération 2

Vingt hommes d’affaires palestiniens et diverses compagnies touristiques ont pris part aux cours du CAGT qui s’est tenu sur huit séances. Ils ont appris le contenu professionnel intégrant des stratégies de marketing, les tendances du marché, et l’établissement de partenariats dans le marché international.

“Ces derniers temps n’ont pas été simple, et malgré certains incidents difficiles, l’économie dans la région de Judée-Samarie est stable,” a dit le général de brigade David Menachem, qui est en charge de l’Administration Civile en Judée-Samarie au cours de la dernière réunion. “Nous ferons tout ce qui est dans notre pouvoir pour améliorer et développer l’économie locale. Nous comprenons qu’une économie stable permet d’obtenir une situation sécuritaire stable et conduit à la paix “.

5.Noël mène à la coopération entre Tsahal et les forces de sécurité palestiniennes

Une fois par an, le CAGT organise une conférence en vue de préparer les fêtes chrétiennes de fin d’année, entre les différents responsables des Tsahal, les forces de sécurité palestiniennes, des organisations internationales et des représentants chrétiens. L’objectif de cette conférence est mettre en place tous les événements qui auront lieu pendant les fêtes afin que celles-ci se déroulent du mieux possible.

coopération

Ces mesures comprennent un accès illimité en du territoire israélien pour la population chrétienne de Judée-Samarie pour la saison des fêtes et des centaines de permis d’entrée de la Bande de Gaza vers Israël au cours de la même période. En raison de la la nature des cérémonies qui ont lieu, des mesures de sécurité supplémentaires sont prises afin de garantir la sécurité des 170000 visiteurs qui s’y rendent chaque année

La coordination entre les forces de sécurité palestiniennes et Tsahal ont permis à Noël de se dérouler en toute sécurité. Cela a permis à des milliers de touristes de profiter des fêtes de fin d’année et cela en fait une des plus grandes réussites de la coopération entre Tsahal et l’Autorité Palestinienne.

http://tsahal.fr/

1 Commentaire

  1. Guillaume Hassoun 14:16, Avr 30, 2015

    Un bon article qui permet de recadrer un peu le debat sur l’essentiel: la paix.

    Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bank Discount
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël