Qu’est-ce qu’un groupe de plongeurs cherche a coté des cotes d’Ashdod ? Qu’ont-ils trouvé et quel est le potentiel des découvertes qui se cache sous la mer ? Une équipe d’Ashdod est partie vérifier.


 Ceux qui ont l’œil aiguise peuvent remarquer les bateaux pneumatiques qui stationnent non loin de la plage, entre la plage de Metsouda et la plage de Tet-vav. Depuis ces bateaux, il y a des plongeurs qui descendent dans les profondeurs et remontent, que  cherchent-ils ? as1Il y a quelques jours, un habitant d’Ashdod qui a effectué une plongée dans le secteur, a fait une découverte exceptionnelle et est entré de suite en contact avec l’autorité israélienne chargée des antiquités. Les plongeurs envoyés par cet organisme ont découvert dans les profondeurs, un cercueil très ancien, qui a été sorti du fond lors des dernières tempêtes, et les plongeurs étudient en ce moment la possibilité de sortir ce cercueil de la mer.

L’autorité israélienne chargée des antiquités, en collaboration avec la société « Hofit » qui est chargée du tourisme a Ashdod, vérifient depuis longtemps la possibilité de découvrir une ville antique noyée a proximité des cotes d’Ashdod, mais cela était gardé secret.

Il est connu que la ville d’Ashdod était une ville commerciale prospère a l’époque de l’age du fer, du Tanakh, a la période ou le Roi David était au pouvoir, et elle a été conquise de nombreuses fois par de grands empires qui en avaient le pouvoir a différentes époques.

Mais jusqu’à ce jour, a Ashdod il n’a été fait que des découvertes archéologiques très localisées.

Est-ce que l’on découvrira a Ashdod une ville entière qui aurait été avalée par la mer et enterrée sous la boue des cotes maritimes ?

as2

as3

Une ville antique découverte dans les eaux égyptiennes !
Si cela était découvert, la ville d’Ashdod pourrait en fait changer complètement de visage d’un point de vue touristique et économique.

 L’histoire d’Ashdod

 Ashdod est l’une des cinq villes philistines qui sont mentionnées a plusieurs reprises dans le Tanakh.

 De ce que l’on connait, le premier village qui a été habité a Ashdod a été créé a la période ou Hyksos régnait en Egypte (1650-1550 avant JC).

Des informations qui ont été trouvées dans les archives de la ville d’Ougarit, il est complètement possible de comprendre qu’Ashdod avait une activité commerciale étendue, et ces informations font état du fait qu’Ashdod était une station commerciale centrale aussi avec d’autres pays au-delà de la mer.

Les découvertes révèlent qu’une deuxième vague d’invasion a eu lieu dans le premier quart du 12eme siècle avant JC a l’époque du fer, et que cette invasion a amené le règne des philistins sur Ashdod.

Un tableau de Nicolas Poussin décrit une épidémie qui a sévit sur Ashdod après la prise de l’arche d’alliance (a la gauche du tableau) pour le temple de Dagon et après la punition de D.ieu, la statue de Dagon explosa et ses fidèles furent atteints par cette  épidémie. Ce tableau est exposé au musée du Louvre, a Paris.

as4Les philistins se sont installes a Ashdod au cours du 12eme siècle avant JC et ont transformé Ashdod en une des cinq villes les plus importantes de leur règne. Pendant le 11eme siècle avant JC, Ashdod a grandi et s’est étendue au-delà de l’acropole.

Il y avait a Ashdod le temple principal du royaume consacré au D.ieu Dagon, au sein duquel l’arche d’alliance a été amenée par les philistins après la guerre qui a eu lieu pendant la période des Juges.

Ashdod a été détruite une deuxième fois au milieu du 10 ème siècle avant JC. Cette deuxième destruction est, selon les chercheurs, liée a la guerre que mena le Roi David contre les philistins.

La localité d’Ashdod fut restaurée de période en période et fut conquise a plusieurs reprises par les empires qui regagnaient alors.

Dans les sources assyriennes, il est raconte que deux révoltes ont eu lieu quand les habitants d’Ashdod se sont rebellés contre l’empire assyrien gouverne par Sargon II, le roi assyrien. Ces deux révoltes ont amené, en 712 avant le décompte, a la destruction de la ville et a l’expulsion de ses habitants.

Au cours du 7eme siècle avant JC, Ashdod a été conquise par le pharaon Psamtik I.

Herodote a précisé dans ses écrits qu’il a fallu 29 ans a Psamtik I et son armée pour conquérir la ville.

En – 605 , Ashdod fut conquise par Nabuchonosor II, roi de Babel.

En – 539, la ville fut restaurée par les perses, mais conquise de nouveau en – 332  lors de la guerre menée par Alexandre le Grand en Eretz Israël, et alors son nom fut changé pour s’appeler Azotous.

En – 220 , suite a la victoire d’Antiochus III sur les égyptiens, le contrôle d’Eretz Israël en général et d’Ashdod en particulier fut effectué par le royaume Séleucides.

La ville d’Azotous prospéra sous le pouvoir hellénistique, jusqu’à la révolte des hasmoneen. En – 147, la ville fut conquise par Jonathan Maccabee. Par la suite, Ashdod fut conquise par Jean Hyrcan I et annexée au royaume de hasmoneen. Pendant la période romaine, Ashdod a prospéré en tant que ville portuaire centrale.

En – 30, l’empereur Auguste a renouvelé le règne d’Herode en Eretz Israël et il lui a transmis le contrôle d’Ashdod. En 40, Ashdod a été intégrée au royaume d’Agrippa 1er qui, grâce a sa parente avec la dynastie Julio-Claudienne, réussit a unir de nouveau le royaume de son grand-père, Hérode, sous un pouvoir juif.

En 66 , avec l’explosion de la révolte juive contre les romains, la ville fut intégrée au pouvoir des rebelles, mais en 67 elle fut conquise par l’empereur romain Vespasien.

Traduit de l’hébreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Laisser un commentaire