Le port d'Ashdod passe sous contrôle néerlandais (photo : Port d'Ashdod)

La direction du port d’Ashdod a déposé une plainte devant le tribunal du travail du district de Beer-Sheva pour outrage à tribunal. Elle demande à ce que soient sanctionnés les employés du port qui refusent toujours de reprendre le travail malgré l’ordre émis par le tribunal.

Tout a commencé mercredi soir lorsque les comités d’entreprise des ports d’Ashdod et Haïfa ont lancé un mot d’ordre de grève surprise pour jeudi matin. Ils protestent contre la signature d’accords entre le ministère des Transports et des compagnies chinoises et hollandaises concernant la future construction de ports privés sur le littoral. Mais les tribunaux du travail des deux districts ont considéré que cette grève est illégale notamment à cause du délai trop court, mais les employés portuaires refusent catégoriquement de reprendre le travail. Le président du puissant syndicat Histadrout, Avi Nissenkorn, est aussi intervenu et a exhorté les employés à reprendre le travail mais en vain.

Le ministre des Transports Israël Katz a indiqué ne pas craindre les grèves et qu’il entend poursuivre son action pour briser les monopoles de ces deux ports afin de faire baisser les prix des denrées et créer des milliers d’emplois dans ces régions.

R Kl. pour http://www.israpresse.net/

Laisser un commentaire