Le partenariat organisé par Paris Plages, le 13 août, avec la station balnéaire israélienne Tel-Aviv déchaîne la colère de nombreux internautes, quelques jours après la mort d’un bébé palestinien brûlé vif par des terroristes israéliens dans le nord de la Cisjordanie.

AdvertisementVoilà trois semaines que Paris a pris des airs de bords de mer. Jeudi 13 août, la 14e édition de Paris Plages consacrera une journée à Tel-Aviv, célèbre ville côtière israélienne, réputée notamment pour ses grandes plages de sable fin et sa vie nocturne. Au programme: vente de spécialités locales, musique, activités sportives, et même une «Tel-Aviv Beach Party» avec un DJ. Mais quelques jours après la mort près de Naplouse d’un bébé palestinien de 18 mois, brûlé vif dans l’incendie de sa maison par des extrémistes juifs, ce partenariat fait grincer des dents sur les réseaux sociaux,comme le rapporte Le Parisien.

Sur Twitter, le hashtag #TelAvivSurSeine a été l’un des plus partagés de la journée de samedi. Les publications, parfois très agressives, n’ont pas manqué de lier la politique conduite par le gouvernement de Benyamin Nétanyahou et les événements tragiques qui ont marqué la Cisjordanie ces derniers jours. L’annonce dans la matinée de la mort du père du bambin, qui a succombé à ses blessures, aura sans doute contribué à relancer le débat.

De nombreux propalestiniens ont fait part de leur indignation, rejoints parfois par des figures de l’extrême gauche. Une pétition pour l’annulation de l’événement a même été lancée ; dimanche après-midi elle avait recueilli plus de 5000 signatures.

http://www.lefigaro.fr/

Petition a signer et a partager si vous le souhaitez CHAQUE PERSONNE QUI SIGNE RENFORCE NOTRE MOBILISATION
Signez la pétition pour Tel Aviv/ Seine

http://defense-medias-israel.com/?p=478

1 COMMENTAIRE

  1. Comment laisser passer une telle accusation: « brûlé vif par des terroristes israéliens’ !
    C’est encore le crime de sang collé aux juifs depuis des millénaires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.