En raison de l’absence de vents forts et de la masse de sable dans l’air, la brume et la canicule actuelle nous accompagneront tout le week-end et jusqu’à Roch Hachana.

Mardi a marqué le plus lourd voile de sable dans l’air depuis ces 75 dernières années, et le reste de la semaine ne va pas être mieux. La brume lourde était encore présente ce mercredi matin, étouffant tout Israël, et selon les dernières prévisions, nous ne serons pas en mesure de voir le ciel bleu jusqu’à Roch Hachana en début de semaine prochaine.

En raison de la forte présence de polluants dans l’air, le ministère de protection de l’environnement a appelé à l’annulation de tous les voyages scolaires et activités de plein air.

Le ministère a recommandé que les personnes souffrant d’insuffisances cardiaques et pulmonaires, les personnes âgées et les femmes enceintes, évitent de sortir. Pour les écoles, le ministère a suggéré que toutes les activités aient lieu à l’intérieur, et que toutes les classes de sport s’entraînent dans les gymnases fermés.

Le ministère de l’Education a déclaré que huit voyages scolaires ont déjà été annulés dans tout Israël. En outre, plusieurs autres voyages ont été modifiés pour éviter les zones avec des niveaux de pollution élevés.

soldats

Soldiers on base in northern Israel (Photo: Yael Shavit)

Selon les prévisions, la brume épaisse se poursuivra pendant toute la journée, et ne fera que faiblir en fin de journée.

Au cours des derniers jours, des centaines de personnes ont reçu des soins médicaux pour des problèmes respiratoires. Environ 70 ont été traités dans un hôpital de Safed et trois ont été, dit-on dans un état grave.

En plus de la poursuite de ce voile de sable, la vague de chaleur actuelle est appelée à se poursuivre. Le service météorologique a émis un avertissement de chaleur pour tout Israël de 9 heures a 21 heures ce mercredi et la plupart des régions devraient connaître des températures anormalement élevées. Les régions de l’est et les vallées connaîtront aussi de fortes chaleurs tout au long de la journée.

La visibilité devrait être particulièrement faible. A partir de maintenant, les bâtiments ne sont visibles que moins d’un kilomètre, comparativement à 8-10 km de visibilité sur une journée normale. Ces chiffres sont valables pour tout Israël.

aeroport

Eilat’s Uvda Airport (Photo: Meir Ohayon)

Vingt-six vols ont été annulés à l’aéroport d’Eilat ce mardi en raison de la météo. Tout comme la veille, les compagnies aériennes israéliennes Arkia et Israir ont annulé leurs vols intérieurs de la ville d’Eilat à Tel Aviv Sde Dov et du retour le mercredi, en raison des conditions météorologiques difficiles.

Israir a annoncé l’annulation de ses vols du matin  et a offert aux passagers la possibilité de prendre un bus d’Eilat à Tel Aviv ou vice versa. Les vols devaient reprendre à 11h, mais ils ont été repoussés ensuite à 17 heures, si le temps le permet.

« Les passagers seront remboursés en totalité pour les billets d’avion qu’ils ont acheté », a déclaré Israir.
Arkia a annulé tous ses vols intérieurs mercredi. Si le temps s’améliore, la compagnie aérienne va reprendre ses vols réguliers jeudi matin. Arkia a également travaillé pour ajouter un autre vol tôt le matin à partir de l’aéroport Ben Gourion pour Eilat jeudi.

Les passagers dont le vol a été annulé à cause de la météo seront intégralement remboursés, a indiqué la compagnie.

Les vols internationaux ne sont pas affectés par les annulations et se poursuivront normalement.
Le centre de prévisions Meteo-tech a dit qu’un courant d’air chaud s’étirant de l’Arabie saoudite à la Méditerranée orientale continue de causer la vague de chaleur dans notre région.

Tzachi Vaksman, un prévisionniste de Meteo-tech, a déclaré qu’il y aurait un léger relief pendant les heures de l’après-midi, avec une lente amélioration de la densité de la visibilité et de la brume. Il a poursuivi en disant qu’aucun des changements spectaculaires étaient attendus, et la brume restera.

jerusalem

Jerusalem in haze (Photo: Gil Yochanan)

Les milliers de tonnes de particules de sable dans l’air au-dessus de nous tombent lentement, et en tant que telle la brume restera pendant un certain temps, a t-il expliqué. Les tempêtes de sable pendant les périodes de changement de saison, sont souvent assez courtes.
En raison de l’absence de vents forts, la brume restera pendant un certain temps, et va continuer à baisser lentement. Ceci est un événement sans précédent.

La source de la brume est également important – elle est arrivée en provenance de Syrie et d’Irak, tandis que les tempêtes de sable arrivent généralement à partir de l’Egypte, et plus spécifiquement du Sahara. En conséquence, la tempête ne prendra fin que lorsque la vague de chaleur disparaîtra à la suite d’un vent de nord-ouest. Le vent est prévu normalement ce week-end, mais les températures plus élevées que la normale sont susceptibles de se maintenir.

Eitan Mazeh, un prévisionniste météo de qualité au ministère de protection de l’environnement, a expliqué ce phénomène rare: « Cela a commencé dans le nord de la Syrie ou des forts vents ont créés d’immenses nuages ​​de poussière les dirigeant dans notre direction « . Il souligne que l’amélioration de la qualité de l’air sera lente à venir. « Aujourd’hui, nous allons avoir des niveaux élevés de pollution de l’air et probablement demain. »

Les Températures sont particulièrement élevées pour la saison
La brume est accompagnée par des températures très élevées. Plusieurs lieux y compris les plaines côtières et la Shfela, ont connu des températures élevées tout au long de la nuit. Habituellement, les températures chutent dans les heures de la soirée, mais des températures particulièrement élevées  ont été relevees pendant la nuit.

Par exemple, la température minimale dans la région de Tel-Aviv est de 29 degrés Celsius (84,2 degrés Fahrenheit), avec plus de 90 pour cent d’humidité. Pendant ce temps, la moyenne de Tel Aviv pour cette période de l’année est de 23 degrés Celsius (73,4 à 73,4). A Jérusalem, la température minimale était de 28 degrés Celsius (82,4 degrés Fahrenheit), alors que la moyenne pour cette période de l’année est de 19 degrés Celsius (66,2 degrés Fahrenheit). La mer Morte, quant à elle, a connu 36 degrés Celsius (96,8 degrés Fahrenheit pendant la nuit), environ huit degrés au-dessus de la moyenne.

Les températures élevées et la brume lourde qui étouffaient Israël mardi ont conduit à une augmentation significative du nombre de problèmes médicaux. Pendant la journée, les ambulanciers du Magen David Adom ont été appelés à traiter plus de 290 personnes, dont plus de 160 souffrant d’essoufflement et de crises d’asthme, plus de 40 personnes ont perdu connaissance et plus de 90 ont vu leur problème cardiaque s’aggraver.

Certains hôpitaux ont également signalé une augmentation significative du nombre de patients. Environ 100 personnes ont été traitées mardi au Centre médical de la Galilée à Nahariya en raison de conditions météorologiques extrêmes. La plupart des patients qui ont été admis souffrent de maladies cardiaques et pulmonaires chroniques.

copyright

ashdodcafe.com
Source http://www.ynetnews.com/

Laisser un commentaire