Le mois d’octobre est marqué en France (et même dans le monde) par des hommages à G.Brassens. Pour la première fois en Israël, un hommage sera également rendu à ce grand poète via deux concerts à Jérusalem et Raanana par Isaac Attia qui espère institutionnaliser ce rendez-vous chaque année.

Attia chante brassens, les 2, 3 et 4 novembre, trois concerts d’hommage à Georges Brassens seront donnés par Isaac Attia à Raanana et Jérusalem.

Ces rencontres intitulées   »Attia chante brassens » clôtureront une opération lancée du 22 au 29 octobre sur la page Facebook d’Isaac Attia destinée à faire découvrir ou redécouvrir la richesse du répertoire de l’un des plus grands poètes du 20 e siècle.

Né le 22 octobre (1921), décédé le 29 octobre (1981), Georges Brassens a marqué la littérature et la culture française par sa liberté de ton, sa finesse d’esprit, son humour et sa détermination à parler au plus grand nombre.
Comme les 8 jours de l’éphéméride Brassens (du 22 au 29 octobre), la vie et l’œuvre du poète Sétois furent à la fois éphémères et éternels.
Selon Isaac Attia, chanteur et interprète spécialiste de Brassens, « Brassens est mort depuis 35 ans mais il n’a jamais été aussi vivant. Brassens est chanté ou joué en jazz, en musique classique, en blues, en bossanova, en rap, en rock ; il est même déclamé depuis des années en langue des signes pour les sourds-muets. Pour paraphraser le nom d’un groupe de Hard Rock français : ‘Brassens not Dead’ ».
Ces concerts et l’opération ‘Ephémérides Brassens 2015’ inaugurent, pour la première fois en Israël, la volonté de mettre à l’honneur la richesse de l’univers poétique et philosophique de cet auteur compositeur qui sait faire « parler les mots et chanter ce que les mots portent en eux » selon Isaac Attia qui espère séduire le public français d’Israël et faire de ces « Ephémérides Brassens » un rendez-vous culturel dans le paysage franco-israélien.

Isaac Attia, docteur en Lettres et historien, journaliste et éditeur, est aussi un chanteur et un musicien d’une sensibilité exceptionnelle. Du conservatoire de Nice au petit conservatoire de Mireille, de l’action culturelle de l’Académie de Nice aux cabarets parisiens de Montmartre et du Quartier Latin, il est aujourd’hui l’interprète et l’exégète privilégié de Georges Brassens.

 »attia.chante.brassens » c’est une heure et demie de poésie, d’histoire, de drôlerie et d’intelligence : un voyage imaginaire dans l’univers poétique, philosophique, et même politique du « Grand Georges ».
« Le poète français, anarchiste, anticlérical et chantre de la liberté individuelle a quelque chose à dire, à chacun de nous. Aussi loin qu’il nous paraisse par sa culture et par sa langue, le poète Sétois est pourtant le reflet le plus pertinent, et le plus « impertinent », de ce qu’il y a de plus profond et de meilleur en nous ; « le poète Sétois c’est toi ». »

2 Novembre, YAD LEBANIM RAANANA. Réservation : 09-761.05.49
3 et 4 Novembre, THÉÂTRE KHAN JERUSALEM. Réservation : 02-630.36.00
Suivez l‘Ephéméri de Brassens 2015’ à partir du 22 octobre sur Isaac Attia
hommage a brassens

Laisser un commentaire