Une conduite honteuse du Comité International de la Croix-Rouge ? par André CharguéraudArticle Précédent
Défenseur des Droits – Les Français de l’étranger y ont accès depuis le 1er mars 2016Article Suivant

Le Michté de Pourim d’Imave au profit des enfants d’Israël au Top du Top…

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Le Michté de Pourim d’Imave au profit des enfants d’Israël  au Top du Top…

Ce sont plus de 200 participants qui nous ont soutenus lors de ce Michté.
Beaucoup  ont réglé leur place malgré leur impossibilité de venir…
Plus de 160 présents joyeux et heureux d’être parmi nous… Un Michté selon notre belle tradition s’amuser ensemble tout en soutenant les enfants d’Israël…
Un grand merci à nos Volontaires et Amis qui se sont mobilisés et ont ainsi permis le succès total de cet événement. Sans oublier  Jérôme et Gary (fondateur d’easy.com) volontaires et amis depuis de nombreuses années,  leur animation était parfaite.
Selon l’usage Gilbert Azan notre chanteur et parrain nous a charmé de sa belle voix et son talent…

 

Nous ne sommes pas une association comme les autres car nous collectons des dons qui sont entièrement utilisés pour aider les enfants et  intégralement versés dans un programme qui permet de créer  un havre de paix pour les enfants en détresse.

Les intervenants :

– Jean Claude Benhamou président d’Adir est intervenu pour réafirmer son soutien à l’association Imave et  féliciter les personnes présentes.  Il a précisé que ce Michté de Pourim prenait tout son sens avec  ce travail difficile auprès des enfants d’Israël. « Il correspond vraiment au rôle du peuple juif ».

Nous devons rester uni dans notre travail social. Il est important de se préserver. Bien sûr chacun dans son domaine afin que notre aide aux plus démunis soit plus efficace et ainsi plus importante.

– Nili Pitchon, représentante de la communauté francophone sur Ashdod et déléguée  au nom du Maire le Docteur Yehiel Lasri est intervenue au nom du Maire pour  nous  remercier, pour notre action auprès d’ enfants classés en situation de détresse par les services sociaux de sa ville  et  rendre ainsi de grands services à la population d’Ashdod. Elle nous a également transmis la volonté de la ville de soutenir et  développer notre travail. Elle a félicité tous les participants à ce Michté venus soutenir les enfants d’Israël.
En son nom personnel elle a réaffirmé son soutien aux Modonit Imave, elle a  souligné l’importance d’une telle action auprès des enfants et  l’ intégration positive des « Olés Hadashim » venus de France ,  cela leur permet  de  progresser en hébreu et de mieux comprendre la société israélienne.

– Michèle Nabet, Coordinatrice de l’Alyah de France, au ministere de l’Integration pour la ville d’Ashdod a précisé sa fonction de Coordinatrice d’Alyah de France au  ministère de l’Intégration, pour la ville d’Ashdod. et a invité tous les  nouveaux immigrants qui le souhaitaient  à la contacter afin de répondre au différentes questions ou problèmes rencontrés.

– Reine Partouche   a  remercié jean Claude Benhamou Président de l’association Adir pour son soutien au Michté avec une image positive de nos deux associations unies dans leur activité sociale auprès des plus démunis,  Nili Pitchon, Michèle Nabet et toutes les personnalités  et personnes présentes.

Elle a  expliqué le travail  au quotidien auprès des enfants et  dévoilé comment très rapidement les enfants se transforment positivement à tous les niveaux. Ils sont beaucoup plus joyeux et viennent tous les jours avec plaisir
Puis elle a confirmé les résultats très positifs des « Moadonit Imave ». Depuis plusieurs années nous faisons  du très bon travail. Les enfants  viennent tous les jours avec bonheur et le taux d’absentéisme quasiment égal à zéro est bien l’expression d’une véritable réussite. Nous avons  crée un «  Havre de Paix » pour des enfants en détresse dans deux quartiers d’Ashdod.
Cette année la Mairie d’Ashdod avec les services sociaux de la ville et les « Matnassim » (centres culturels)  ont accepté la mise en place du « Matching » c’est-à-dire un investissement financier à part égale afin d’être encore plus performant. Pour chaque Shekel investi  par l’association Imave,  la ville ajoutera également un Shekel… C’est un grand pas en avant qui représente une véritable  reconnaissance de notre travail
Un investissement et une progression réciproques  qui devraient nous permettre   d’ouvrir à nouveau d’autres classes dans d’autres quartiers de la ville. Dans ce « Matching » équitable  nous pourrions couvrir tous les quartiers de la ville et ainsi protéger les plus fragiles.
Il est très clair que le succès de ce Michté nous ouvre de nouvelles perspectives celles de pouvoir créer d’autres Moadonit Imave. De nombreuses personnes ont souhaité nous rejoindre en tant que volontaires dans nos Moadonit   et ainsi  venir s’occuper d’enfants classés en situation de détresse par les services sociaux de la ville….
Pour l’instant nous préférons rester prudents et poursuivre notre  travail avec sérieux pour deux Moadonit. Il sera possible de se développer dès que ce soutien sera confirmé par un accroissement régulier des dons reçus… Chaque nouvelle Moadonit est un engagement de protection pour au moins cinq années… Il ne serait pas raisonnable d’ouvrir hâtivement pour finalement   ne pas pouvoir tenir nos engagements auprès des  enfants… Au niveau des volontaires leur nombre est suffisant pour ouvrir d’autres Moadonit…

En attendant ces belles perspectives, le bilan est très positif car nous avons reçu des dons qui vont nous permettre de continuer à protéger nos enfants et plusieurs personnes ont manifesté leur intention de nous rejoindre dans ce joli travail.

Nous avons chanté, puis dansé et ainsi fait honneur à la fête de Pourim.

Une tombola admirablement organisée par Nicole Ankonina , Katie et Daniel Abisror à clos ce Michté.

Un moment   particulièrement attendu par tous, dans lequel chacun retrouve son enfance… Dans une ambiance bon enfant et très sympathique de nombreux lots ont été gagnés. Et pour finir le Michté nous avons ensemble  chanté l’Hatikva.

Ainsi chacun est reparti heureux et ému d’avoir tout en s’amusant contribué à aider les enfants en situation difficile. Toute l’année nous manifestons notre solidarité.

Nos prochains rendez-vous :

En France : le 11 mai pour fêter ensemble Yom Aatsmaoût  Récital de Piano par  Gérard Gahnassia  Talentueux Concertiste.

En Israël : le 22 août pour le Gala d’Imave.

Lundi  21 mars 2016 : Les enfants fêtent Pourim

Depuis plus de quatre semaines les volontaires d’Imave préparent la fête de Pourim avec les enfants qui aura lieu le 21 mars…
Pièce de théâtre  » la maison à louer » avec répétitions pour le plus grand bonheur des enfants et des volontaires, chants, lecture autour de « la Méguilat Esther. ».
Dans nos Moadonit c’est la fête des deux mois d’Adar…

Pour cette occasion les Madrichot des deux Matnassim ont préparé une fête commune avec au programme deux pièces de théâtres jouées par les enfants et des chants de Pourim.
Ce sont plus de 70 personnes qui se sont rassemblées au Matnas Hartsit, Les volontaires, les parents et les enfants des deux matnassim.
Le spectacle était magnifique les volontaires ont chanté avec les enfants.
Les enfants ont été gâtés, des jouets ont été offerts à chacun par Armand Charbit, des surprises  également  par Hanna et Nicole, Mérave Yvgui responsable des enfants en danger sur la ville d’Ashdod a représenté le Maire le Docteur Yehiel Lasri et apporté des paquets remplis de bonbons et surprises et enfin la Discount Banque d’Ashdod est venue avec un bon d’achat permettant à chacun de choisir le jouet de leur choix.
Un très beau buffet a clos la fête.

Chacun des participants était ravi  de  voir les enfants si heureux et ainsi d’avoir partagé toute leur joie…

Cette année  par l’intermédiaire des services sociaux chaque famille recevra un bon de 700 Nis pour Pessah. Ainsi nous sommes rassurés  les familles pourront fêter dignement le Seder de Pessah…
Pourim Saméah…

Les parrains du cœur prennent en charge plusieurs familles des Moadonit Imave.

L’an dernier déjà une famille a été prise en charge. Depuis la maman a retrouvé son joli sourire…
C’est une aide  financière importante, tous les mois les familles reçoivent un minimum de 1000 Nis . Aide également  à la recherche d’emploi et propositions d’emplois adaptés à la qualification des parents ainsi qu’un  apprentissage à une meilleure gestion des ressources de la famille…
Un grand merci à cette association qui n’hésite pas à aider de manière efficace des familles en détresse.
C’est un moyen positif de travailler ensemble et ainsi donner  aux plus démunis une réelle possibilité  d’ intégration dans un monde  pas toujours facile à comprendre….
L’association ADIR et l’association  IMAVE, dont la préoccupation première est l’aide aux plus démunis avec le bien-être des enfants, ont décidé d’un commun accord de soutenir les activités de l’une et de l’autre  association. C’est en unissant nos efforts que nous  aiderons plus et mieux et en plaçant l’enfant au cœur de notre action. Notre seule récompense : le sourire des enfants.

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël