Israël : Le nouveau plan d'épargne pour tous les enfants commencera en 2017Article Précédent
Ouverture du Collège Lycée Maïmonide Rambam à Mikvé Israël : Bac ES et SArticle Suivant

Ashdod : La peinture, une passion aux couleurs de la vie pour Yvelise Lavi !

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Ashdod : La peinture, une passion aux couleurs de la vie pour Yvelise Lavi !

On ne présente plus Yvelise Lavi, artiste connue et reconnue à l’échelon international, plusieurs expositions lui ayant été consacrées dans différents pays d’Europe, des États Unis et en Israël. Elle a acquis les bases de son savoir en fréquentant les Beaux Arts de Lyon et son talent s’est affirmé par la suite au cours des quinze années passées au studio Chessy Disney, en région parisienne.

expo Yvelise

Les créations d’Yvelise témoignent d’un style original, servi par une palette riche aux couleurs flamboyantes, notamment lorsqu’il s’agit de couchers de soleil, de ciels orageux ou d’océans aux vagues déchaînées. Les toiles abstraites, très colorées font penser parfois à des cours d’eau sinueux en pleine nature sauvage, ou au cheminement de l’être humain vers l’au-delà. A signaler également quelques compositions magistrales de portraits d’hommes et de femmes de couleur, souvent asiatiques ou africains. Des scènes relatives au folklore de peuplades lointaines sont admirablement  restituées. Les animaux de taille imposantes sont souvent présents dans les expositions ainsi que des tableaux inspirés de thèmes bibliques.

Depuis douze ans Yvelise Lavi vit en Israël, enseigne la peinture à Ashdod et a acquis une solide réputation  pour ses talents  d’artiste et de professeur. Cette notoriété à été  récompensée en 2013 par l’attribution du PINCEAU D’OR au cours d’une cérémonie officielle, organisée par la mairie. Dernièrement, au mois d’Août à été organisée une exposition à la Galerie Duet au cours de laquelle les œuvres d’anciens et de nouveaux élèves ont été présentées au public pendant plusieurs semaines. A l’issue du vernissage qui a réuni environ une centaine de personnes, quelques toiles ont même été vendues.

Depuis six ans elle dirige un atelier de peinture au MATNAS DALET où  le nombre des élèves est en constante augmentation, à priori il suit la courbe ascendante du niveau de satisfaction des participants. La promotion de cette rentrée compte environ 80 adultes et enfants, les trois quarts des inscrits étant des femmes, en majorité francophones. Parallèlement Yvelise dispense des cours privés dans son studio rue Nordau, fréquenté par une vingtaine d’élèves qui malgré une disponibilité limitée  peuvent ainsi donner libre cours à  leur passion.

A la grande satisfaction des dirigeants du MATNAS DALET et  selon l’avis général, les cours donnés par Yvelise présentent des  avantages indéniables. A l’unanimité l’enseignante est décrite comme un professeur maîtrisant à la perfection son art, capable en quelques coups de pinceau judicieux de rattraper une composition sans intérêt. Elle peut aussi bien encourager une personne timorée à se « lâcher », que freiner une  perfectionniste qui n’arrête pas de peaufiner son œuvre. Les deux attitudes nécessitant d’être corrigées assez souvent. En allant inlassablement d’un chevalet à l’autre Yvelise stimule, explique, rectifie tout en tenant compte du style et du niveau de chaque élève.

L’ambiance dans l’atelier bien aménagé est amicale, agréable, le café et les petits gâteaux facilitant les contacts et l’émulation constructive. L’apprentissage de la peinture est même vécu comme une thérapie pour certains des participants qui doivent faire face à des problèmes personnels ou des soucis de santé. Ainsi par exemple parmi les 80 élèves inscrits cette année, ont trouve quelques cas de mal voyants. Parmi eux, Sarah Benezra, une jeune femme qui souffre d’une maladie génétique depuis des années, n’aurait pas pu logiquement s’adonner à une activité  étroitement liée à la vue à cause de son handicap. Elle témoigne cependant que « les cours de peinture lui procurent un immense bonheur et qu’Yvelise est une femme merveilleuse ».

Interrogée sur son actualité au seuil de cette rentrée au MATNAS DALET, Yvelise nous confirme qu’elle est toujours aussi passionnée par son métier, qu’elle est ravie d’avoir autant d’élèves francophones et qu’elle est fière d’avoir été sollicitée pour participer à un projet de grande envergure. Il s’agit de la soirée caritative organisée le 27.9.2016 par le Lion’s Club International en faveur d’enfants défavorisés. La manifestation se déroulera à partir de 19h30 dans les salons Eshkol Païs, 92 rue Jabotinski à Ashdod. Au cours de ce prestigieux gala organisé en présence du maire de la ville M. Yehiel  Lasri ainsi que de nombreuses personnalités, les invités auront le privilège d’admirer une vingtaine de tableaux d’ Yvelise Lavi qui seront mis en vente. Vingt pour cent de la recette récoltée sera offerte au profit d’enfant parrainés par l’association.

Bravo pour cette belle initiative !

©Sonia Cohen pour Ashdodcafe.com

unnamed (9)

unnamed (4)

unnamed (6)

unnamed (5)

unnamed (3)

unnamed (2)

unnamed (1)

 

 

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Meuhedet
Joseph Sitruk Avocat
Bank Discount
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël