mon-roi-600x451

Mon Roi, dont les têtes d’affiche sont Emmanuelle Bercot et Vincent Cassel, dissèque une liaison amoureuse pour le moins «intense», étalée sur 10 ans.

Comme un genre de Scènes de la vie conjugale hyper survolté, plein de bruit et de fureur. Cette autopsie d’un couple est parsemée de fulgurances, de moments de grâce parfois, mais aussi d’excès en tous genres, particulièrement sur le plan de l’interprétation. Autrement dit, le meilleur côtoie parfois le pire.

On suivra ainsi l’évolution d’une relation amoureuse passionnée à travers les souvenirs d’une femme qui, à la suite d’un accident de ski, doit passer quelques semaines dans un centre de rééducation.

Depuis une décennie, la vie de Tony (Emmanuelle Bercot) est presque entièrement définie par l’homme qu’elle a épousé, un séducteur invétéré dont elle n’aurait jamais pu croire qu’il puisse un jour tomber amoureux d’une femme comme elle.

Un grand contraste

Le contraste entre les deux personnalités ne pourrait d’ailleurs être plus grand. Georgio (Vincent Cassel) est charmeur, enjôleur, confiant et coureur de jupons; elle est un peu beaucoup hésitante, sanguine, peu confiante et parfois hystérique. Ils ne peuvent se passer l’un de l’autre, mais ne peuvent vivre ensemble non plus. Leur parcours conjugal emprunte les allures d’une véritable randonnée en montagnes russes.

Le film « mon roi » sort en français, sous titré en hébreu dans toutes les salles d’Israël le jeudi 15.09. Il sera projeté dans les salles ci-dessous à travers tout le pays 

  • Tel Aviv Cinémathèque Cinema City
  • Cinema City Rishon Lezion
  • Max Globe Haifa
  • Globus Max Carrion
  • Café Cinema populaire Haifa
  • Haifa Tikotin
  • Globus Max Kfar Saba
  • Globus Max Netanya
  • Cinema City Raanana
  • Globus Max Ashdod
  • Max Globe intelligence.

Laisser un commentaire