Plusieurs milliers de personnes se sont rendus au cimetière d’Ashdod cette nuit pour dire un dernier au revoir a Hadas Malka.

Ce fut l’une des plus grandes funérailles les plus importantes qui ont eu lieu à Ashdod. Des milliers de personnes sont venues honorer la mémoire d’Hadas Malka, cette valeureuse soldate de 23 ans ainsi que des personnalités de la police, des membres de la knesset, des officiers qui ont tous salué son héroïsme au sein de la police des frontières. Étaient également présents  le D. Yehiel Lasri, Yitzhak Herzog, Amir Peretz, Sofa Landver et Dror Shor  responsable du conseil régional de Be’er Tuvia .

Son oncle Moti Malka (directeur du Mishkan) n’a pas retenu sa peine ainsi que toute la famille très affectée, les cris de douleur de la maman ont transpercé le silence de la nuit faisant froid dans le dos.

 » Hadas a lutté contre le terroriste. Elle a été gravement blessée et évacuée a l’hôpital dans un état critique. Elle a ete déclarée morte à  son arrivée à l’hôpital. Malheureusement les plus belles fleurs sont cueillies, je demande aux citoyens d’Israël de ne jamais vous oublier ». Chère famille, c’est un énorme sacrifice pour vous.  Je n’ai pas de mots pour décrire l’intensité de la douleur devant  les familles en deuil et la tombe ouverte. Vous ne serez jamais seul. Je vous salue, qu’Hadas repose en paix « . Ce sont les mots du chef de la police des frontières.

L’oncle d’Hadas, Moti  Malka directeur du Mishkan a déclaré :

« Tu étais belle, pleine de joie de vivre, je t’ai demandé pourquoi tu avais choisi de servir  dans la police des frontières et tu m as répondu d’un air surpris, oncle Moti je dois contribuer a protéger le peuple d’Israël. Grace a toi, Hadas nous apprenons ce que c’est que d’avoir le sens du devoir ! »

N’oublions pas ce beau visage ! Il incarne la belle jeunesse israélienne, fière de son pays, heureuse d’y vivre, et déterminée à le défendre.

2 Commentaires

  1. La mort de cette belle et brave jeune femme m’a bouleversé et je suis de tout coeur avec sa famille et avec le peuple Israelien. Pour honorer votre mémoire Hadas, j’ai mis votre beau visage en page d’accueil sur mon ordinateur pour ne pas vous oublier, ne pas oublier votre sacrifice. Récemment j’ai fait une marche de 50 Kms et cet effort je vous le dédie, c’est ma façon de vous témoigner de mon immense respect.
    Soyez en paix.
    Mon commentaire est celui d’un homme de 74 ans, athée mais très admiratif du peuple Israelien.

Laisser un commentaire