Intégration : Rencontre au sommet à Ashdod !!!Article Précédent
Kotel : quelle légitimité pour le judaïsme libéral ? par Binyamin LachkarArticle Suivant

Lois du Lachon Hara – chapitre 3 (1-2/4)

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article

Dedier une halakha - Bandeau

#ChabbatChalom

Chapitre 3

1/ Il est interdit de dire du lachone hara’ aussi bien en cachette qu’en présence de la personne concernée. Et parfois, dans ce dernier cas, le péché est encore plus grave car cela entraine dispute et humiliation.

2/ Il est parfois permis de dire des propos ambigus non nécessairement péjoratifs mais susceptibles d’être mal interprétés. S’il les formule de la même manière qu’il l’aurait fait si la personne visée était présente, cela prouve qu’il désire que ses propos soient interprétés de manière non péjorative et cela est par conséquent permis. Mais s’il s’exprime de manière péjorative, même si la personne visée est présente, c’est interdit.


Limoud de Chabbat à imprimer ou à étudier après Chabbat.

Chapitre 3

3/ L’interdit de la médisance s’applique même dans le cadre de la plaisanterie, lorsque l’auteur n’est ni motivé par la haine ni le désir de dénigrer son prochain.

4/ Même s’il ne mentionne pas le nom de la personne en question mais y fait allusion et que l’auditeur comprend de qui il s’agit, c’est interdit.

Et même si ses propos n’ont pas de caractère péjoratif mais qu’ils vont nuire à la personne concernée et que telle est l’intention de celui qui parle, c’est interdit.

 

 

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Meuhedet
Macabi
Joseph Sitruk Avocat
Bank Discount
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël