Alya nord-américaine : plus de 200 personnes arrivent ce mardi !Article Précédent
L'achat d'un appartement en résidence de vacances en Israël  (Juillet 2017)Article Suivant

Lois du Lachon Hara – chapitre 3 (4/4)

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article

Dedier une halakha - Bandeau

Chapitre 3

7/ S’il voit une personne commettre un acte qui peut être interprété dans les deux sens, la règle est la suivante :

  • S’il s’agit d’une personne qui craint D., il a le devoir de la juger positivement et ce, même s’il semblerait plus logique de la juger défavorablement.
  • Si c’est une personne moyenne et que son acte peut être interprété aussi bien positivement que négativement, c’est une obligation de la juger favorablement et il est interdit de médire d’elle.

Mais s’il est clair qu’elle a commis une faute, il convient de lui accorder le bénéfice du doute. 

8/ Même lorsqu’il est autorisé à la considérer coupable, il n’a pas le droit d’en faire part à d’autres, à moins que toutes les conditions expliquées par la suite soient réunies.

 

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Macabi
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël