Fête de fin d'année pour les élèves de la Mikhlala Sami Shamoun ''SCE'' d'ASHDODArticle Précédent
El Al : Le nouvel avion ''Dreamliner'' porte le nom d'Ashdod  !Article Suivant

Tich’a beAv (2/3) | Lachon Hara – chapitre 8

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article

Dedier une halakha - Bandeau

Qui dois jeûner ?

Tout le monde à l’obligation de jeûner. 

Les femmes enceintes et celles qui allaitent, si elles sont malades (même sans grave danger), ne sont pas tenues par le jeûne. (Il faudra néanmoins consulter un Rav).

Un malade même si ses jours ne sont pas en danger ou une personne âgée pour qui le jeûne comporte un risque sont dispensés de jeûner.

Les enfants ne doivent pas jeûner tant qu’ils n’ont pas atteint leur majorité religieuse, même une partie de la journée.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

 


Lachon Hara – Chapitre 8

1/ Tant un homme qu’une femme, un proche parent qu’une personne éloignée n’ont pas le droit de dire du lachone hara’. Même si, en raison de l’amour qu’ils se portent, des proches ne se vexent pas si l’on parle à leur propos, cela demeure interdit. Et même si son intention est de défendre avec zèle la vérité, c’est du lachone hara'[même s’il prétend qu’il est autorisé à le raconter afin de défendre avec zèle la vérité, s’il s’est trompé, c’est du lachone hara’].

2/ Il est interdit de dire du lachone hara’ sur un homme ou sur une femme, y compris sur sa propre épouse et sur les membres de la famille de celle-ci en présence des membres de sa propre famille. L’inverse également est défendu.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël