Lachon Hara – chapitre 10 (8/9)Article Précédent
Lachon Hara – chapitre 10 (9/9)Article Suivant

Le lobby francophone de la Knesset, une opportunité pour chacun d’entre nous de changer les choses !

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Le lobby francophone de la Knesset, une opportunité pour chacun d’entre nous de changer les choses !

Fini de râler et de se plaindre, il est temps de se fédérer. Arrêtons de pleurer hier, faisons ce qu’il faut pour que nos familles commencent à sourire des aujourd’hui ! Les russes y sont arrivés, pourquoi pas nous ?

L’objectif du lobby :
– améliorer l’intégration des olim francophones à tous les niveaux de la société israélienne
– sensibiliser la classe politique aux défis de l’alya de France.

Mais que faut-il faire me direz vous ?
Dans un premier temps, il faut s’inscrire au lobby francophone et hop on fait partie de ce groupe de personnes motivées qui veulent vraiment changer les choses. Nous n’avons pas à nous le cacher, la communauté francophone est très difficilement  »fédérable », trop individualiste, tendance à rouspéter et critiquer, faible sens civique, resquille, système D du “chacun pour soi”, peur de prendre des responsabilités, méfiance : on se méfie des autres, surtout de ceux qui détiennent le pouvoir: on leur donne le minimum, on cherche à dépendre le moins possible de l’Etat mais on fait appel à lui pour obtenir le maximum d’avantages (les Français aiment le « piston » et ne veulent rien perdre de leurs acquis …)
Apres ce portrait peu sympathique, nous avons aussi beaucoup a apporter a la société israélienne. Nous sommes actuellement les meilleurs du monde dans pas mal de domaines. Notre langue est poétique et raffinée. Notre discours est intelligent et spirituel. Nos plats et nos vins sont les meilleurs du monde. Et n’oublions pas les autres domaines où nous excellons tels le sport, l’architecture, l’amour, les affaires, la mode, le cinéma, la logistique et bien d’autres encore

L’union fait la force. Seul, on ne peut rien,  mais ensemble on peut soulever des montagnes.
Ne vous inquiétez pas cela commence à se produire. Pour les permis de conduire, les diplômes, les oulpanim, mais aussi la culture, beaucoup de choses commencent à bouger n’ayez pas peur de nous soutenir, de soutenir les francophones d’Israël nous avons beaucoup à apporter à nos frères d’Israël, comme ils ont beaucoup à nous apporter !!!

Le lobby francophone n’est pas un lobby politique !
Parmi les bénévoles qui le composent, toutes les ideologies politiques sont représentées. Mais tous ont un seul but, informer régulièrement les ministres et députés de la knesset de la situation des olim francophones et des difficultés qu’ils rencontrent au quotidien. L’alya de France est une immigration qui a du mal à se faire entendre et à faire valoir ses droits. Face à cette réalité, des bénévoles membres du Lobby investissent le terrain et se battent au quotidien pour venir en aide à une communauté où les problèmes abondent. Des députés de différents partis encouragent ce mouvement et veulent s’engager sur certains dossiers. Les politiciens ont compris aujourd’hui qu’il est dans leur intérêt d’aller vers la communauté francophone.

Des managers pour être encore plus proches de vous
Le directeur de la communication du lobby francophone met en place actuellement des managers qui agiront dans chaque grande municipalité où se trouve une communauté française. Au Sud, au Nord, au Centre, à Raanana ou à Zichron Yaakov : autant de bénévoles qui investissent le terrain pour prendre le pouls d’une communauté, et être à son écoute. Dans chaque ville où se trouve une communauté française, l’objectif est de faire en sorte de la fédérer, afin que la municipalité comprenne qu’il faut mettre en place une information spécifique pour ce public-là. C’est un package où se trouve tous les problèmes du quotidien. Le Lobby veut aussi faire passer ce message au gouvernement de faciliter enfin cet accès à l’information. »

A vous de jouer !
la communauté francophone a un pouvoir. Un pouvoir électoral et un pouvoir à tous les niveaux !
Pour cela faisons preuve d’entraide, de solidarité et d’unité. Le Lobby francophone vous appartient. Utilisez-le. Les Français d’Israël doivent se joindre à nous. Dans leur intérêt. »

s’inscrire pour soutenir le lobby francophone et etre benevole cliquez ICI 

2 Commentaires

  1. Aaron Halioua 21:50, Août 26, 2017

    Nom: Aaron Halioua

    E-mail: ahalioua@gmail.com

    télephone pour etre contacté: http://+212661167160

    Commentaire: Bonjour
    Après avoir écouté votre interview je me permets de vous contacter pour vous suggérer ceci:
    Cette loi de la période de présence obligatoire au pays au bout de laquelle tout israélien perd ses droits au Bitouah leoumi et à la coupât holim n’est pas à l’avantage du pays.
    Le grand perdant durant l’absence c’est l’israélien puisqu’il ne bénéficie de rien n’étant pas au pays par contre il continue à payer mensuellement les cotisations qui resteront acquise au bitouah leoumi et à la coupât Holim .
    D’ailleurs cette loi à la connaissance n’existe dans
    Aucun autre pays, et ca ajoute une lourdeur administrative au pays et aux fonctionnaires.
    Je ne sais pas si mon resonement et bon ou si je fais fausse route.
    Merci de m’informer
    Cordialement
    Aaron Halioua

    Répondre à ce commentaire
  2. marc revah 14:50, Août 14, 2017

    je voudrai savoir se que vous en pense

    MR ET MME REVAH ב ייה
    NATANYA MAIL:marcetjo@yahoo.fr
    OBJET:reclmation de l’arnona pour une période ou j’étais sans logement

    Cela va faire, 24 ans, que nous sommes venus faire notre alya en Israël.
    Nous sommes venus ,sauver nos enfants ,contre antisémitisme en tant que JUIF et sioniste.Pour ne pas endurer se que mes parents ont subit pendant la guerre,avec les nazis ,ils ont porte l’étoile et d‘autres ont été déportes.
    Mais se que nous avons endure par l‘administration israélienne et la MAIRIE DE NATANYA. Je ne vais pas vous raconter, mes peripeties,cela serait trop long.
    Il y a de quoi écrire un livre, sur escroqueries des banques et le reste.
    Si vous voulez tout savoir ecrivez-moi -sur-moi sur mon MAIL:marcetjo@yahoo,fr
    Je vous donnerai des renseignements, merci de votre compréhension. Quand on avait du retard d anona ils nous enlevaient le compteur d eau,on est reste plusieurs fois mois sans eaux et vous appelez la mairie des humains, pire que des SS
    Mais ou je veux me concentrer c ‚est sur la MAIRIE se natanya.qui nous ont fait beaucoup de mal,qui respecte pas la dignité humaine et les droit de l‘homme.
    Il y avait pas de travail, on a fait des ménages ,on a dormi plusieurs fois dehors,
    on a été hébergé ,squatte.on fait des demandes aux services sociaux et toujours du refus.la seule aide qu’on eu c’ est de l’unifan pour holims français,ils nous payait de quoi manger de temps en temps Pensez avec 3 enfants dehors?, sans conter la scolarité des enfants.
    Grâce a mes parents avec leurs petites retraites ,ils nous ont aide a nous loger.
    En Israël c est le olé haddash qui paie,Les administrations abusent de notre ignorance du système israélien et la méconnaissance de la langue.Je ne m‘appelle pas Myriam,je ne magouille pas ,‘JE SUIS HANDICAPE A 100% AVEC CARTE D INVALIDITÉ.
    Se qui me met hors de moi , c‘est l‘abus de pouvoir , avec la complicité du personnel de la mairie stop!CA suffit de profiter des olé kaddish ,Mais plus fort que tout ,je reçois une lettre me réclamant 36000 shekels POUR LA période 1996 a 2005qui restait soi-disant a payer, il y a 22 ans de mais je n’habitais plus ,J’étais dehors,., après , j’ ai été hébergé chez nos parent qui habite natanya . j’avais louer cet appartement pour la période 1994 a novembre 1995!!!!.pourquoi, je dois, payer une arnona pour un appartement ou je n’abitaitplus .J’ai peut-être ,omis de vous avertir que j ‘avais quitte en novembre 1995,cet appartement , je n’avais pas la tête,j étais a la rue avec une famille de 3 enfants et je ne connaissais pas vos loi en tant,que olé raddash.
    En avril 2016 de ma propre initiative, j‘ai été voir le service arnona , pour clôturer mon compte de la rue ussishskin,ou j’habitais pendant 10 ans DE 2005 A FIN 2015. et vous n’avez rien réclamé SUR CETTE SOIS-DISANT DETTE,
    vous réclamez de l’argent pour une période ou j’ étais sans appartement,honte a vous.
    CETTE LETTRE sera sur TOUT LES RESAUX SOCIAUX et j‘informerai les médias et la convention des droits de l homme pour non respect a la dignité humaine,
    SI QUELQU UN PEUT NOUS AIDER A TRADUIRE CETTE LETTRE EN HÉBREU …..MERCI mr et mme revah marc

    Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
ColisExpat
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël