Ashkelon : Le programme FLAM fera sa rentrée les 15 et 18 octobre prochain !Article Précédent
Le directeur de l'organisation des kablanim d'Ashdod répond aux critiques sur l'accord-cadre ''sur le toit''Article Suivant

Réseaux sociaux et apparences…. par Romane Hassoun

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Réseaux sociaux et apparences…. par Romane Hassoun

Comme une envie de vous dire que..

C’est une évidence, la plupart des gens mettent en avant leur vie sur les réseaux sociaux : nourriture, sport, vacances, boulot… Nous vivons dans une société de consommation qui souhaite être partagée au plus grand nombre

Deux grandes questions se posent alors

  • Pourquoi sommes-nous devenus tous accros ?

Selon de récentes analyses américaines, les gens seraient « rassurés » voir « apaisés » de savoir que l’on observe, like, commente et partage leurs contenus sur les réseaux sociaux. Twitter, Instagram, Facebook ou encore Snapchat sont les plus connus de tous et les plus puissants. Je l’avoue, moi-même je les utilise quotidiennement et comme la plupart d’entre nous, je me suis retrouvée absorbée voir « droguée » par leur utilisation.

Les gens et plus particulièrement notre génération (foutue comme dirait mon père ) ont besoin de mettre en avant leur existence mais ..

  • Sommes- nous réellement sincères ?

J’ai pris conscience que les gens ne sont pas si heureux qu’ils aimeraient le paraître.

Oh le bonheur, c’est tout un mécanisme, un concept et il est encore bien difficile de le décrire précisément. Mais ce qui est certain c’est que tout au long de notre existence, nous essayons tous de l’atteindre et de le faire partager à autrui afin qu’il en prenne connaissance. Pourquoi ?

Pour prendre un exemple concret : une bande de 6 copines arrivent au restaurant. Elles commandent leurs plats et boissons. Dans le groupe, il y aura toujours la moitié qui sera titillée par cette envie puissante de sortir son portable du sac dans un seul but : prendre en photo leurs plats et le poster immédiatement sur Instagram ou Snapchat. Evidemment, ces jeunes filles n’auront PAS encore touché au plat pour ne pas l’abîmer ! Une habitude qui devient plus qu’humaine afin de montrer au monde entier qu’elles se trouvent dans tel établissement et qu’elles mangent tel plat ! Vous vous reconnaissez ? Parfait moi aussi.

Cet exemple s’applique également aux moments passés en boîte, en vacances, au travail… »souris souris c’est pour la photo » tu parles!

Conclusion ? L’instant présent n’est plus apprécié et les discussions s’appauvrissent peu à peu en pensant automatiquement QUI et COMBIEN de personnes ont liké mon post. Vous vous reconnaissez ? Mi tambien.

Ce que je vais écrire ne vous fera peut-être pas sourire mais c’est une réalité :
le téléphone réduit notre vie peu à peu et à la fin c’est épuisant. Existe-t-il donc une solution ? Se déconnecter et vivre comme au Moyen-âge ? Bougie, lettre, jeux de paume ? JAMAIS !

Soyons plus simple.. Il faudrait penser plus à soi et s’accorder de vrais moments intimes sans les partager à tout va !

Chers lecteurs, le bonheur c’est maintenant et pas dans quelques likes…

Romy

1 Commentaire

  1. Amsrllem 19:33, Août 28, 2017

    Bravo !

    Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Favoris

La sécurité a Ashdod : Système et établissement des plus performants

La sécurité a Ashdod : Système et établissement des plus performants   0

  Aujourd'hui, juste avant la convocation du Comité chargé de la préservation économique en état  d'urgence, la municipalité d'Ashdod a inauguré le centre opérationnel le plus avancé d'Israël. Le centre rénové [...]

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Macabi
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël