Le syndicat de l’Autorité aéroportuaire d’Israël a annoncé mardi qu’il fermerait l’aéroport international Ben Gourion ce week-end pour la durée du sabbat , du coucher du soleil vendredi au coucher du soleil samedi, sur la perspective que les taxes du syndicat pourraient être versées aux responsables locaux des villes limitrophes.

Le syndicat proteste contre la décision du ministre de l’Intérieur, Arié Dery, de créer un comité composé de maires des municipalités proches de l’aéroport qui doivent examiner une telle perspective. Le syndicat a déclaré un conflit de travail officiel sur la question il y a deux semaines.

L’action syndicale intervient malgré le fait que le comité du ministre de l’Intérieur n’ait pas encore pris de décision sur ces transferts de fonds. Bien que la direction de l’aéroport ne souhaite pas la fermeture de l’aéroport au cours de la fin de semaine prochaine, il est possible que le syndicat agisse conformément aux souhaits de la direction en démontrant sa propre opposition au processus du comité.

Le syndicat a déclaré que les maires de la région près de l’aéroport, au sud-est de Tel-Aviv, avaient déjà tenté par le passé d’obtenir des fonds de l’IAA, mais le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est engagé par écrit à ce que cela n’arrive pas.

L’ IAA ne reçoit aucun financement du budget de l’État et ne reçoit aucun service municipal des municipalités voisines. Il fournit tous les services sur les terrains de l’aéroport grâce à son propre budget, qui est généré par les redevances et autres revenus provenant des opérations aéroportuaires. L’IAA verse également à l’État environ 500 millions de shekels (143 millions de dollars) par année en taxes.

Le président du syndicat de l’IAA, Pinhas Idan, a qualifié le processus du comité de manœuvre politique sournoise dans la période précédant les élections municipales, avant même que le tribunal n’entende les questions juridiques en cause. La direction de l’IAA a déclaré qu’elle fonctionnait conformément à la loi et attendait la décision du tribunal. L’IAA a déclaré qu’elle n’avait pas encore pris de décision quant à l’opportunité de demander une ordonnance restrictive interdisant la grève.
lire la suite: https://www.haaretz.com/israel-news/1.825517

Laisser un commentaire