Sur le chemin des élections, sachons rester dignes !Article Précédent
Tou Bichevat 5778 (3/3)Article Suivant

Grand tollé général : avec ou sans la municipalité, le cinéma City verra le jour dans le centre Big d’Ashdod !

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Grand tollé général : avec ou sans la municipalité, le cinéma City verra le jour dans le centre Big d’Ashdod !
Sur le même sujet

La municipalité a présenté une objection au projet d’implantation du Cinema City dans le complexe commercial du « Big Fashion ». L’intention de la direction est d’attaquer car  pour elle « les arguments ne sont que politiques, émis par une poignée d’ultra-orthodoxes qui veulent ramener Ashdod au Moyen Age ».
La municipalité a répondu : « Il n’y a pas d’objection à l’établissement de Cinema City »

Dans la tempête publique sur la question de la fermeture des commerces le shabbat et de la coercition à Ashdod, la question de l’établissement du complexe de  Cinema City, qui devrait être construit au sein du Big Fashion rentre dans la meme problématique, avec un public ultra-orthodoxe qui s’y oppose fortement.

Comme nous le révélons ici, Eitan Bar-Ze’ev, PDG de ce  grand centre commercial a déclaré il y a environ trois semaines que le « Cinéma City » sera implanté avec ou sans l’accord de la municipalité 

Et en effet, il semble que cela se produira de cette façon : le 22 du mois, la municipalité s’est opposée au projet d’expansion du Big Fashion et de la création du Cinéma City. L’objection a été soumise au comité de planification et de l’urbanisme du district qui a discuté du plan. La mairie a décidé de contourner le comité local et de passer directement par le district. Maintenant que la municipalité a déposé une objection, le groupe commercial Big Fashion considère cela comme une déclaration de guerre et répond avec force. « La municipalité d’Ashdod travaille pour empêcher la création d’un Cinéma City au Big Fashion d’Ashdod,et il ajoute,
« le maire fait des déclarations pour calmer les esprits et des tentatives d’apaisement, et en même temps la municipalité loue les services d’un cabinet d’avocats pour représenter la municipalité d’Ashdod en opposition à un plan qui permettra la création d’un Cinema City à Ashdod ».

Et le responsable du Big Fashion de poursuivre :  « Se pourrait-il que la terreur orthodoxe atteigne des proportions extrêmes telles que la commune soit prête à sacrifier un programme améliorant considérablement les loisirs de la ville au profit de tous les résidents parce que ce plan  est tributaire de son approbation, comme la création de salles de cinéma modernes ?
La surprise dans cette affaire vient de l’attitude de la municipalité car cet aménagement a coïncidé avec le changement de la politique d’application du shabbat. Plus tôt, les représentants municipaux ont soutenu le plan (interprétation : les ultra-orthodoxes forcent la main au personnel de la municipalité). Nous ne doutons pas que le comportement changeant de la municipalité provient de la pression des ultra-orthodoxes pour empêcher la création d’activités saines, et même au prix d’un coup sévère porté à l’amélioration des transports publics de la ville, dans un programme soutenu par le ministère des Transports.

Le PDG, Eitan Bar-Ze’ev a clamé: « La suite de la coercition religieuse était nette. Une municipalité de l’État d’Israël opère sous la menace d’une minorité ultra-orthodoxe qui s’efforce d’imposer son style de vie à la majorité de la ville et travaille à contrecarrer un plan qui apportera deux fois plus de bien-être aux résidents,
un terminal de transport moderne sur la gare et la construction de 11 salles de cinéma et de culture, modernes pour la sixième plus grande ville du pays.  »

Il a ajouté : « Les arguments de la municipalité qui fait de la résistance, comme on dit en argot, ne sont pas justifiés. Il serait intéressant d’entendre leur explication au sujet des revendications faites en opposition à la planification de la construction du cinéma et les documents juridiques qui sortent exactement du même endroit, c’est a dire de la mairie. Ne tombons pas dans ce piège, il n’y a rien qui justifie ce refus, il n’y a que des arguments politiques produits par une poignée d’ultra-orthodoxes qui veulent ramener Ashdod au Moyen Âge.  »

Affaire à suivre ….

traduit et adapté par ashdodcafe.com
source Kan-Ashdod.co.il

 

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
ColisExpat

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël