Administration fiscale : la propriété de dix appartements s'apparente à un commerce soumis à une imposition pleine Par Me Yossi SitrukArticle Précédent
Un hommage à Esther Ofarim interprété par le duo Philippe Bismuth et Juliette Sokolov. Mardi 20.2.18Article Suivant

Moissonner (2/5)

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article

Dedier une halakha - Bandeau

MOISSONNER

Plantes odorantes et fleurs

Il est permis de séparer les tiges d’une plante odorante afin de les distribuer à d’autres personnes. Pour les bois parfumés durs, cette séparation ne peut se faire que manuellement mais pas au moyen d’un couteau. (‘Hazon ‘Ovadia, note T.4, p.128)

Pots de fleurs

Il est interdit le Chabbath de cueillir des fleurs (ou des fruits) poussant dans un pot, qu’il soit percé ou non percé. (Yalkout Yossef T.5, p.16)

Le Chabbath, il est défendu d’enlever un noyau d’avocat qu’on a mis dans de l’eau ou un haricot qu’on fait pousser sur du coton humide et dont les racines ont pris naissance.

 

Source : « Lois & Récits de Chabbath » aux Editions Torah-Box

Cliquez ici pour consulter le dossier complet ©LaQuotiHalakhique

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
ColisExpat
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël