La veille de Pessa’h 5778Article Précédent
Le jeûne des premiers nés 5778Article Suivant

hôpital ASSUTA Ashdod : 1er Ramat kossit pour pessah et remerciements chaleureux aux nombreux bénévoles !

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
hôpital ASSUTA Ashdod  : 1er Ramat kossit pour pessah et remerciements chaleureux aux nombreux bénévoles !

Ce mardi matin, 27 mars 2018, dès 9 h se tenait dans le hall de l’hôpital Assuta Ashdod une bonne centaine de personnes. Nous sommes à trois jours de Pessah et la tradition veut que dans toutes les administrations des  »pots » soient organisés pour marquer la fête et échanger ses vœux.

Le centre médical Assuta offre des traitements médicaux avancés et des équipements et des technologies de classe mondiale pour assurer des résultats optimaux pour les patients. Assuta est synonyme d’excellence dans les soins de santé, et c’est le nom que les Israéliens font confiance à leur santé et à la santé de leurs familles. Au Centre médical d’Assuta, les patients de l’étranger peuvent également bénéficier de l’avantage Assuta.

De nombreuses personnes ont pris la parole, des médecins, le directeur de l’hôpital, la ministre de l’intégration Sofa Landver et shuki Shemer, le président d’Assuta. Il a rappelé qu’ASSUTA est une chaîne d’hôpitaux d’excellence en Israël, et que l’hôpital d’Ashdod est le plus innovant et le plus performant d’Israël. Il a aussi souligné que cela ne suffisait pas, si le service donné n’était pas  »humain ». En effet,  dans bien des services hospitaliers, les conditions de travail et les effectifs n’ont cessé de se dégrader quelles qu’en soient la taille et la technicité . Cette évolution impose aux professionnels de privilégier l’aspect technique des soins – le seul qui soit évaluable – plutôt que l’aspect relationnel, consommateur de temps et dont les effets ne peuvent être mesurés, bien que nombre de soignants soient conscients qu’il contribue pour une bonne part au processus de guérison, et tout simplement au bien-être du patient. Qui, lui, ne peut ignorer qu’il est souvent seul avec sa souffrance ou sa détresse.

A l’hôpital ASSUTA ASHDOD, les conditions sont réunies dans presque tous les services pour cela ne soit pas le cas. Le rôle des nombreux bénévoles est primordial dans une structure hospitalière. Les bénévoles ont un rôle utile mais encadré.

 »Ces visites sont une nécessité. Aujourd’hui, de plus en plus de personnes vivent seules. Il est très dur de passer une journée entière dans une chambre d’hôpital sans visite. D’autant que le cancer provoque du stress, des angoisses et des questionnements. Le bénévole qui rend visite à un malade n’est pas une “ blouse blanche ”. Grâce à son écoute bienveillante, on lui parle plus qu’à un soignant. En tous cas, de manière différente. Il peut d’ailleurs ainsi devenir un relais d’information précieux avec l’équipe médicale ». (1)

Parmi les bénévoles il y a bien-sur de nombreux olim de toutes les origines, parlant l’hébreu, et correspondant a un profil étudié.  L’occasion m’a été donnée de découvrir des visages familiers comme faisant partie de ses personnes extraordinaires qui accompagnent physiquement et moralement les malades petits et grands. Elles donnent de leur temps et de leur amour une à deux fois par semaine, car en général elles sont également bénévoles dans d’autres structures.

Voici le témoignage de Martine qui a choisi de s’occuper d’enfants dans le service qui leur est destiné. Professeur d’anglais en retraite, c’est le Misrad Hahinour (ministère de l’Education) qui l’a recruté pour donner de son temps aux enfants malades.

Martine  » voici comment se passent les choses : à l’hôpital il y a 2 classes ouvertes par le ministère de l’éducation. Une enseignante superviseur est là a temps plein.  Le matin nous faisons les rondes et voyons combien d’enfants sont hospitalisés. Nous leur expliquons qu’ils ont la possibilité de venir jouer avec nous. Il y a du dessin, de la peinture, des jeux, des ordinateurs ,et surtout de l’affection! Cela permet de soulager les parents, comme aller prendre un café ou se reposer. Les parents jouent des fois avec les enfants aussi ! L age des enfants varie de 3 ans a 16 ans. Il y a deux salles selon leur âge! Je me rends a l’hôpital tous les jeudis de 8 h 30 a 14 h 30. Cela fait déjà presque 2 mois. Il y a 2 instituteurs et une responsable et un volontaire par jour. J’aime ce que je fais et je ne suis pas prête de m’arrêter.

Sarah que l’on ne présente plus est également bénévole mais cette fois dans le service maternité, dans la section des accouchées. Elle aide les mamans a prendre confiance en elles et a avoir moins peur. Parlant français, les mamans et les papas francophones surtout sont tranquillisés.

D’autres encore sont bénévoles dans le service oncologies et ce n’est pas facile !!!

Bravo a toutes ses personnes qui donnent de leur temps et de leur amour a ceux qui en ont le plus besoin ….une belle leçon de vie ! Hag pessah casher ve sameah !!!!

©ashdodcafe.com

Assuta Tout le temps – rendez-vous et centre d’information chirurgicaleTéléphone: + 972-3-7643247  TouristCenter@Assuta.com

(1) source : www.ligue-cancer.ne

 

1 Commentaire

  1. AMSELEM MEIR 19:31, Mar 28, 2018

    Je suis actuellement hospitalisée et la médecine,la chirurgie et bien sûr tout les autres services c’est la perfection mercis à tout le personnel les médecins et infirmières pour les soins qui sont faits au malades ,et très bonne fête de Pessah à tous et toute votre familles

    Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
ColisExpat

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël