Malgré les promesses et les protestations des travailleurs de l’usine, la direction a déclaré aujourd’hui que l’usine TEVA ASHDOD va fermer définitivement ses portes en mars 2019.
Environ la moitié des 175 employés de l’usine vont être licenciés dans les deux mois a venir et le reste un an avant la fermeture définitive.

Les employés ont déclaré qu’ils allaient arrêter immédiatement leur travail sans attendre. TEVA démontre encore une fois qu’elle n’a pas l’intention de renforcer ou de maintenir son activité en Israël.

Le secrétaire général de la Histadrut, Avi Nissan Koren a critiqué violemment la décision de TEVA pour la fermeture de l’usine, et a déclaré que la décision de TEVA est claire. Juste maintenant, a l’aube des 70 ans de l’Etat d’Israël, TEVA qui a vu le jour en Israël, qui est le symbole de la réussite internationale de notre pays continue de se détacher de nous et de fermer ses usines dans le pays les unes après les autres.

TEVA continue d’éroder le patrimoine national et a piétiner sans vergogne les valeurs de ses fondateurs. Des milliers de travailleurs doivent a présent payer la mauvaise gestion de la société. Ils ont montré qu ils étaient prêts a se joindre a toute initiative pour aider a reconstruire ce bateau qui coule et profiter de l’occasion d’etre associés a des parts qui permettraient de voir un avenir meilleur.

La direction de TEVA, entreprise israélienne multinationale a décidé d’assassiner de façon ciblée les usines du pays.  Il est important pour nous tous de garder a l’esprit que la société a décidé de couper dans sa chair son entité ici en Israël, par les membres du conseil d’administration comportant des israéliens peu scrupuleux méprisant l’idéologie même de sa fondation.

Il en va de la responsabilité du gouvernement israélien de sauver l’industrie locale, d’investir dans la production israélienne et de donner une réelle préférence au Blanc-Bleu

Voici comment TEVA justifie la fermeture de son usine d’Ashdod :
Comme annoncé en décembre dernier, Ashdod fait partie du plan de restructuration suite a une dette trop lourde pesant sur la société. Cette dernière a envisagé la revente de l’usine mais aucun investisseur n’a été trouvé.

Cette décision est douloureuse et regrettable mais inévitable car une partie de l’activité principale n’est pas rentable. Le travail sera maintenu jusqu’en mars 2019 avec respect, équité et sensibilité, donnant des indemnités supérieures a ce que demande la loi, notamment pour les pré retraités. La société va leur permettre également de se reconvertir professionnellement au moyen de formations, de conseils pour retrouver plus facilement du travail.

TEVA dialogue avec tous les partenaires dont la histadrut afin de trouver les solutions les plus adaptées à la situation.
L’usine d’Ashdod fournit du matériel aux hôpitaux et aux koupot holim des sacs de perfusions ainsi que du matériel pour les blocs opératoires, les laboratoires de dialyse et des incubateurs pour prématurés.

Enfin, les ouvriers de l’usine TEVA Ashdod ont annoncé qu’a la suite de la déclaration de fermeture définitive de l’usine, ils se sont engagés a une lutte comprenant la suspension immédiate du travail.

Traduit et adapté par Ashdodcafé
source Ashdodnet

 

Laisser un commentaire