Un navire transportant 20 Palestiniens a été remorqué vers le port israélien d’Ashdod, selon l’armée.
Les forces navales israéliennes ont intercepté un bateau qui a quitté le port de Gaza mardi dans l’espoir de briser le blocus israélien de la Bande de Gaza, paralysant l’enclave depuis dix ans.

Dans un communiqué, un porte-parole du Comité national contre le siège de Gaza, a déclaré que les organisateurs avaient perdu le contact radio avec le navire. Quatre navires israéliens avaient encerclé le bateau à environ huit miles nautiques de la côte de Gaza.

L’armée israélienne, pour sa part, a depuis confirmé avoir intercepté le navire, qui serait maintenant remorqué vers le port israélien d’Ashdod. Aucune blessure n’a été signalée lors de l’interception du navire, a indiqué l’armée dans un communiqué.

Le navire a quitté mardi Gaza transportant 20 passagers palestiniens, dont des universitaires, des patients médicaux qui cherchent un traitement à l’étranger, et des Palestiniens blessés par les récentes violences près de la barrière de sécurité entre Gaza et Israël. l’armée israélienne a affirmé que du personnel soignant attendait pour soigner les malades ou les blessés si nécessaire.          «Après quoi, les Palestiniens retourneront à Gaza », a déclaré l’armée.

Selon les organisateurs, la tentative de briser le blocus, mardi, coïncide avec le huitième anniversaire de l’incident du Mavi Marmara (31 mai 2010), où neuf militants turcs ont été tués par les forces israéliennes dans les eaux internationales (un dixième militant a plus tard succombé à ses blessures).

@ashdodcafe.com

Photographie : Archive,  Agence Anadolu

Laisser un commentaire