Le transport aérien en quelques chiffres :

El Al a été la compagnie la plus sollicitée avec 600 000 passagers et Wizz Air la première compagnie aérienne étrangère.
2,4 millions de passagers ont transité par l’aéroport Ben Gourion en juillet (arrivée et départ), soit 10,6% de plus qu’en juillet 2017.
Bien que nous ne soyons encore à la mi-août, il est déjà clair que cet été comptabilisera un record pour le trafic de passagers sur les vols internationaux.
Selon les estimations, le trafic estival passant par l’aéroport Ben Gourion atteindra 5,3 millions de passagers.
Le trafic de passagers à l’aéroport Ben Gourion s’est élevé à 12,3 millions de janvier à juillet, soit 13% de plus qu’en 2017.

15 000 vols ont atterri ou ont décollé de l’aéroport Ben Gourion en juillet, soit 12% de plus qu’en juillet 2017.
En janvier et juillet, près de 80 000 vols internationaux ont transité par Israël, plus 3 000 avions privés transportant 10 400 passagers.
Le trafic aérien cette année comprend également 2 500 avions-cargos.

Vers quelles destinations les Israéliens se sont envolés en juillet dernier et avec quelles compagnies aériennes ?

El Al était à nouveau la principale compagnie aérienne avec 600 000 passagers, soit 25% du trafic passagers total à l’aéroport Ben Gourion en juillet.
La deuxième entreprise la plus convoitée a été Arkia, avec 112 000 passagers, suivi par Israir, avec 104 000 passagers. La compagnie low-cost hongroise Wizz Air, avec 102 000 passagers, soit 50% de plus qu’en juillet 2017, a terminé quatrième en juillet, suivie par Turkish Airlines, cinquième avec près de 93 000 passagers, dont la plupart ont continué vers d’autres destinations.
En juillet, easyJet, avec 81 300 passagers en 24%, occupe la sixième place. Ryanair a transporté 46 500 passagers, soit une augmentation de 312%.

El Al, avec 3,3 millions de passagers, Turkish Airlines (600 000), Wizz Air (593 000), easyJet (567 000) et Aeroflot (424 000 passagers, principalement via Moscou), a été le premier transporteur de passagers en janvier-juillet. .

La distribution par pays montre que les principales destinations en juillet a été la Grèce (223 000 passagers), suivie de près par la Turquie (la plupart de ces passagers ont continué vers d’autres destinations, comme les États-Unis et l’Extrême-Orient, depuis Istanbul). Les États-Unis ont occupé la troisième place avec 156 000 passagers, suivis par l’Italie, la France, la Russie, l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Un chiffre intéressant a été de connaitre les principales destinations de janvier à juillet : la Turquie occupait la première place, principalement comme destination intermédiaire, grâce à Turkish Airlines, qui exploitera bientôt 10 vols quotidiens entre l’aéroport Ben Gurion et Istanbul.
Les États-Unis ont été  la deuxième destination la plus populaire de janvier à juillet, suivis par l’Allemagne, l’Italie, la France et la Russie.

Les principaux aéroports dans lesquels les Israéliens ont atterri en juillet ont été l’aéroport Atatürk d’Istanbul, suivi de l’aéroport de Charles De Gaulle à Paris.
L’aéroport d’Antalya était troisième (la plupart des vacanciers sont des Arabes israéliens), suivis par Moscou, Fiumicino à Rome, l’aéroport d’Heathrow à Londres et l’aéroport de Newark au New Jersey.

Traduit et Adapté par Ashdodcafe.com
Source : Globes 

Laisser un commentaire