Comme chaque année, au mois d’octobre, l’association  » l’un parmi les neuf » inaugure sa campagne de sensibilisation du cancer du sein, dans le cadre d’une campagne internationale au cours de laquelle les autorités locales et diverses organisations éclairent toutes sortes de sites, de bâtiments, et de monuments en rose. Ashdod y participe également en allumant entre autre l’hôtel de ville, le kikar des voiles ainsi que le kikar « Eyn HAShemesh ».

Le département « Lumière et électricité » de notre mairie nous a agréablement surpris par des nuances de rose, participant ainsi à la campagne nationale de cette association qui vise à accroître la sensibilisation au cancer du sein et à encourager son dépistage précoce.

Selon les données publiées par l’organisation, 22481 femmes atteintes du cancer du sein vivent actuellement en Israël. Ces mêmes données démontrent une baisse significative de 2% de la mortalité annuelle par cancer du sein, ainsi qu’une baisse de 25% de la mortalité depuis 2005.

Ceci grâce à la sensibilisation et au dépistage par mammographie  pour la détection précoce du cancer du sein. « Le taux d’utilisation de la mammographie pour le dépistage précoce du cancer du sein en Israël est supérieur à la moyenne mondiale », note l’association, soulignant que 78 % des nouvelles patientes ont plus de 50 ans. Les taux de traitement et de survie du cancer du sein en Israël, sont parmi les plus élevés des pays de l’OCDE, parmi les femmes juives, 89,7%, et parmi les femmes arabes, 84,4 %.

Il est clair pour tout le monde que le dépistage précoce est l’outil le plus efficace pour le cancer du sein. Et plus vite celui-ci est découvert plus les chances de guérison sont plus élevées. L’organisation rappelle que le cancer du sein est la maladie maligne la plus répandue chez les femmes en Israël (aussi bien juives, arabes ou autres), et que le cancer du sein représente le tiers des cas de cancer chez les femmes.

Les données montrent également qu’en 2015, environ 5500 patientes atteintes de tumeurs du sein ont été diagnostiquées, environ 4800 avec des tumeurs invasives et 630 avec une croissance ciblée, avec la morbidité la plus élevée chez les femmes de plus de 50 ans (le risque le plus élevé a été observé chez les femmes les plus âgées).

Le mois d’octobre est donc le mois de la sensibilisation du cancer du sein, et la municipalité d’Ashdod, par l’intermédiaire du département de la sante, se joint à la campagne de sensibilisation des femmes à Ashdod. La semaine dernière, le département de l’électricité de la municipalité d’Ashdod a veillé à éclairer trois points de la ville de couleur rose : l’hôtel de ville, la place des voiles, ainsi que la place Ein Ha Shemesh. La campagne durera un mois et le département de la santé d’Ashdod invite la population féminine d’Ashdod à se rendre dans les dispensaires médicaux pour y subir un contrôle.

Communiqué municipal traduit et adapté par Ashdodcafe.com

 

 

Laisser un commentaire