L’exposition collective offre une variété riche et fascinante de contenus et d’expressions artistiques personnels.
L’exposition ‘Kav Ve’Mamar’ réunit sous un même toit le regard de différents artistes. Chacun des participants exprime sa voix unique à travers son travail, et l’exposition collective crée une variété riche et intrigante d’expression artistique personnelle. À travers les œuvres d’art, le fossé entre la vie quotidienne courante et le besoin et le désir d’aspirer au sublime est exprimé, de sorte qu’il existe un équilibre délicat entre le physique, l’abstrait et le spirituel. L’aspect humain prend une expression concrète dans le matériau.

Avner Levinson, commissaire de l’exposition, nous parle du processus de création: « Les œuvres sculpturales ont été créées dans le processus d’une création initiale à partir de rien, juste  » l’ajout « . En d’autres termes, l’œuvre en khmer permet de concevoir la sculpture en ajoutant du matériau pour en façonner la forme, par opposition à la sculpture qui consiste a «découper» des matériaux tels que le marbre, la pierre ou le bois.
Une autre différence entre les deux réside dans le fait que l’ajout à l’œuvre se fait de l’intérieur vers l’extérieur, tandis que dans le processus de soustraction, l’œuvre s’applique de l’extérieur à l’intérieur.

La principale différence est que l’acte d’exclusion découle de la perception qu’il existe dans la masse de matière première, la forme qui doit être « libérée » – alors que l’acte d’addition est celui qui crée la forme à partir de rien, en tant qu’acte de création.

Le travail de l’artiste consiste à trouver le bon équilibre entre les éléments du tableau de manière à créer une profondeur plastique sur une surface bi-dimensionnelle tout en exprimant une expérience sensorielle, poétique et humaine.

La photo montre un aspect visuel du sujet – c’est l’image qui émerge du tissu d’une relation picturale de lumière et d’ombres, de texture et de couleur.  »
L’art est une expérience sensorielle indescriptible, consistant à traduire l’observation unique de l’artiste en une œuvre artistique. Les œuvres présentées dans l’exposition constituent l’expression d’un voyage d’émotions et de sensations qui aboutit à l’expression artistique de l’œuvre.

Artistes participants: Avner Levinson, Jocelyn Ayash, Miranda Zamir, Deborah Ortas, Ilana Yitzhaki, Denis Sticlaro, Sarah Boker, Eli Even Haim, Linda Caspit, Tamar Greenfeld, Célia Beliman, Betty Perti Cohen, Irina Laschenko, Susie Ohana, Mary Feher, Tami Vaknin Kosti, Tova Buchbut, Sarre Buchbinder, Daniela Guetta, Elena Pekin.

Mercredi, 3 Avril 2019, à 19.30 : Ouverture de l’exposition: « Ligne et matière » – exposition de groupe pour les artistes d’Ashdod.
Salle « Duet » – Galerie d’art centre commercial Ofer Lev Ashdod,
heures d’ouverture de la galerie: du dimanche au jeudi: de 8h00 à 16h00,
L’exposition est ouverte jusqu’au 12.5.19
pour plus d’information : 08-8677353

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.