La ville d’Ashdod voit s’accroitre une profonde inquiétude en ce qui concerne le projet de transport « ReWay ».
Initialement, il était annoncé que le projet se terminerait le 18 mai et plus tard, la municipalité d’Ashdod a signalé un retard et son achèvement était prévu le 18 août. Comme on le sait, le projet est loin d’être terminé et il y a quelques jours à peine, nous avons pu voir l’entrepreneur « frères Rahma » recuperer ses équipements et partir.

Qu’advient-il de ce plan à présent ?
Personne dans la municipalité d’Ashdod n’est en mesure de répondre à cette question. Combien a coûté le projet à ce jour ? Quel est l’avantage apporté par le projet pour les habitants de la ville ?

Le chef de l’opposition, M. Eli Lahmani, n’est pas resté indifférent et a décidé de publier une note sur sa page Facbook, dans laquelle il mentionne les dangers que représentent ces travaux pour les piétons et les automobilistes.

Voici ce que M. Lahmani, président de l’opposition, a publié sur son compte :

Une enquête doit être ouverte sur l’affaire malheureuse des accidents de la route.
À ce jour, des dizaines d’accidents de la route ont déjà eu lieu. Le projet Reway devait être operationnel il y a environ un an et la date d’ouverture a été reportée à plusieurs reprises après que des dizaines de millions de shekels aient été investis, et budget municipal toujours en augmentation. 
La plus grande crainte que nous avons par rapport à ces travaux est le nombre d’accidents et de victimes parmi les piétons, qui augmentera considérablement et qui finalement, pourra même amener à des accidents mortels.
La commission d’enquête doit examiner le projet dans son état actuel, les risques inhérents à son exploitation actuelle et déterminer qui est responsable des omissions existantes. Elle prendra les décisions qui s’imposent en modifiant le plan afin de réduire les risques auquels les conducteurs et les piétons sont exposés à chaque déplacement sur le boulevard Herzl.

Un rappel des travaux routiers dans le cadre du projet « ReWay » – Galerie de photos:

Ashdodcafe.com

Laisser un commentaire