Une centaine de représentants des ministères, des autorités locales et d’organisations environnementales étaient présents à la cérémonie du  »drapeau bleu » 2019 organisée à Dado Beach à Haïfa  par EcoAuchen, qui gère le programme Pavillon bleu en Israël.
Toutes les plages d’Ashdod ont également reçu un drapeau bleu cette année.

Le drapeau bleu est l’un des labels environnementaux les plus reconnus au monde, attribué aux plages, aux marinas et aux opérateurs de bateaux de tourisme durable.
« En 2019, le drapeau bleu sera levé dans 47 pays du monde, avec 3 797 plages, 695 marinas et 67 bateaux de tourisme », a rapporté la Fondation EcoScience, « En Israël, le drapeau bleu sera érigé sur 46 plages des villes suivantes: Ashdod, Haïfa, Netanya, Herzliya, Tel-Aviv, Rishon LeZion, Ashkelon et Eilat, ainsi que dans deux ports de plaisance : à Herzliya et à Tel Aviv. »

Une centaine de représentants de ministères, d’organisations environnementales et d’autorités locales, y compris des divisions de la plage et de l’exploitation de ces dernières, des marinas et des entreprises de développement du tourisme urbain, ont assisté à la cérémonie officielle de remise des drapeaux sur la plage de Dado à Haïfa le dimanche 12 mai dernier.

La municipalité d’Ashdod était représentée par M. Avi Yitzhak, directeur administratif de la division des plages ainsi que les surveillants: Max Crabon, Yossi Ben Shushan et Shimon Knafo. L’événement était organisé par la municipalité de Haïfa et la Fondation EcoScience, qui gère le projet en Israël pour le compte de la FEE (Fondation pour l’Education à l’Environnement).

La cérémonie comprenait : Arik Rosenblum, PDG d’Aquachen, Mme Sarit Golan Steinberg, membre du conseil municipal et présidente de l’Association des villes pour l’environnement, Rani Amir, directeur de l’unité de la protection de l’environnement marin et Mme. Orly Ronen du Forum des municipalités côtières.

Arik Rosenblum : « C’est une fête pour beaucoup de gens et le public israélien. Cette petite révolution qui a commencé il y a six ans continue de se développer dans l’intérêt de l’environnement et des citoyens d’Israël. De nombreuses autorités s’occupent actuellement de la propreté des plages et de l’écologie.
Quiconque voit un drapeau bleu sait que la plage sur laquelle il se trouve est propre et que son eau est propre. Je tiens à remercier les maires qui ont contribué et dirigé le mouvement afin qu’à présent un grand nombre de plages aient reçu le drapeau bleu. Je tiens également à remercier les gestionnaires des plages et des marinas en Israël, qui travaillent jour et nuit dans des conditions difficiles et font tout avec amour et obtiennent des résultats étonnants.  »

Rani Amir: « Nous nous réunissons pour la sixième année et nous ne pouvons pas sous-estimer l’événement car il revêt une importance considérable ». La capacité du gouvernement local à fournir de bons services sur la plage, au citoyen est exprimée dans le drapeau bleu. La Fondation EcoScience fait un excellent travail sur le sujet. Le drapeau bleu est un critère de qualité. Une personne qui sait qu’elle se baigne dans une eau propre et accessible, sur une plage propre et bien equipée ainsi que les touristes qui se rendent à la plage en Israël, c’est un gage de qualité que de voir flotter un drapeau bleu, le  même qu’ils sont appelés a voir sur une plage de Nice, de Barcelone et de nombreuses autres villes du monde. »

Le maire Yechiel Lasri a remercié la division des plages d’avoir préparé la plage pour la saison de baignade et d’avoir respecté toutes les normes strictes imposées par le  »drapeau bleu ». Il a également noté que depuis le début du projet, Ashdod avait reçu les drapeaux bleus pour les sept plages chaque année, conformément à notre vision du tourisme et à nos valeurs écologiques », a déclaré le maire.

Communiqué Municipal en Hebreu

Ashdodcafe.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.