Lors de la dernière réunion du conseil municipal, la proposition de Mme Nurit Topaz, représentante pour les besoins spéciaux à la municipalité, a été évoquée au sujet de l’allégement du paiement de l’impôt foncier municipal pour les survivants de l’Holocauste.

Lors d’une réunion au cours de laquelle tous les membres de la coalition ont décidé à l’unanimité d’augmenter les prix de la taxe municipale (arnona dans la ville), il était encourageant de voir leur vote en faveur de l’allégement du paiement de l’impôt foncier pour les survivants de l’Holocauste.

Topaz a écrit dans sa lettre au maire qu’il y aurait environ 5 200 survivants de l’Holocauste à Ashdod, selon les données du ministère des Services sociaux. Topaz a suggéré de réduire les taxes foncières de tous les survivants de l’Holocauste dans la ville et de leur accorder un rabais de 50%. En outre, Topaz a proposé d’étendre la dispense du paiement d’impôts fonciers aux survivants de l’Holocauste handicapés à 80% ou plus.

Il convient de noter que, par le passé, M. Yehiel Lasri a proposé que les survivants de l’Holocauste 100% handicapés ne paient pas du tout de taxes municipales.

La proposition a fait l’unanimité.

Pour information, Nurit Topaz est la mère d’Emily, une fille de 14 ans ayant des besoins spéciaux. Elle a commencé sa carrière en tant  »qu’activiste publique » et est maintenant une partenaire pour les personnes aux besoins spécifiques, un poste qu’elle occupe à titre bénévole. Topaz est une adresse pour de nombreux résidents, qui la trouvent serviable et attentive. Au milieu de toutes les critiques entourant le comportement de la municipalité d’Ashdod, Topaz et Or se sont portées volontaires.

Source Ashdod hayom en Hebreu
Ashdodcafe.com

Laisser un commentaire