Source : 1 Février 2012 – infolivetvBy infolivetv

Vers une révolution du service militaire en Israël.

Après plusieurs figures politiques comme Shaul Mofaz, c’est au tour du ministre de la défense en personne, Ehoud Barak, de se prononcer en faveur d’une révision de la loi Tal. En vigueur depuis 1999, la loi Tal permet aux jeunes juifs ultraorthodoxes de continuer à étudier en Yeshiva lorsqu’ils sont en âge d’être appelés sous les drapeaux. Désormais, Ehoud Barak souhaite que ce privilège ne soit réservé qu’à un quota de 3.000 religieux, et que les autres soient contraints d’effectuer leur service militaire. Autant dire que cet ajustement risque de créer des tensions au sein de la coalition de Benyamin Netanyahou. La semaine dernière, le premier ministre israélien avait refusé que la loi Tal soit prolongée de 5 ans, à la demande des partis religieux Shass et Yadout Hatorah.

 

 

Laisser un commentaire