sinaiLes entrées illégales en Israël depuis l’Egypte sont aujourd’hui une simple fraction de ce qu’elles étaient l’an dernier, selon des nouvelles données publiées par l’autorité de l’immigration et de la population.

Alors que 9 570 citoyens de divers pays africains sont entrés illégalement en Israël au cours du premier semestre de 2012, seulement 34 ont fait de même au cours des six premiers mois de 2013, soit une baisse de plus de 99 pour cent.

Plusieurs développements ont été crédités pour ce changement dramatique. L’un est la nouvelle barrière de sécurité qui couvre les 230 kilomètres de la frontière entre Israël et l’Egypte.

Un autre est une loi qui est entrée en vigueur en juin 2012 en vertu de laquelle les immigrants illégaux en Israël qui n’ont pas le statut de réfugiés sont arrêtés.

L’armée israélienne a également renforcé sa présence sur la frontière sud en réponse à l’instabilité politique en Egypte et l’augmentation du terrorisme dans la péninsule du Sinaï, un autre obstacle à de futurs immigrants illégaux.

Le premier ministre Benyamin Netanyahou a réagi à cette diminution extrême. « Ceci est le résultat du travail que nous avons fait ensemble pour faire face au phénomène de l’immigration illégale, » a-t-il dit.

« Maintenant que nous avons arrêté le phénomène à l’aide de la clôture que nous avons construit le long de la frontière, nous travaillons actuellement à retourner les immigrants illégaux qui se trouvent actuellement ici dans leurs pays d’origine, » a-t-il ajouté.

JSS News

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.