Un  officier a été tué lundi soir lors d’une opération dans la partie nord de la bande de Gaza, information confirmée par l’Unité du Porte-parole de Tsahal

L’incident s’est produit lorsque  l’unité manœuvrait près de la barrière de sécurité. La famille de l’agent a été informé.

L’officier était aux commandes d’une équipe de reconnaissance de »l intelligence » dans la bande de Gaza . Au cours de la mission, il a été pris pour un terroriste.

L’équipe était à l’est de la barrière de sécurité de Gaza effectuant des exercices de reconnaissance. Une equipe de Givati, couvrant l’équipe, a commis une erreur dans son observation et a identifié l’unité de reconnaissance comme une force hostile. Un des soldats pensaient qu’il avait vu un terroriste sur le dessus du véhicule blindé de transport de personnel de l’unité de reconnaissance (APC). Le soldat était à moins de 20 mètres quand il a ouvert le feu.  Il n’est pas encore clair si le soldat a reçu l’ordre de son commandant pour tirer.

Une enquête préliminaire officielle permettra de mieux comprendre ce qui c’est passé vers 2 heures du matin.

L’officier, qui se reposait sur le dessus du véhicule portait un gilet pare-balles, a été frappé par une balle dans le dos et a succombé à ses blessures sur le chemin de l’hôpital.

En outre, tôt ce mardi matin la sirène d’une alerte rouge a retenti dans les environs du Conseil Régional d’Eshkol , mais aucune explosion n’a été entendue ni de roquettes tirées.

Tsahal opère dans la zone afin de contrecarrer les tentatives terroristes de poser des explosifs. Il y a une semaine, une bombe a explosé à proximité de la clôture de la frontière, près d’un véhicule de Tsahal. Aucun blessé n’a été signalé dans l’événement.

Source : Ynet

 

Laisser un commentaire