La Torah dit :  » Je serai sanctifié parmi les enfants d’Israël. Nos sages expliquent que cela nous apprend que l’on ne peut réciter le kaddich, barekhou ou la kedoucha durant la ‘Amida qu’en présence d’au moins dix hommes.

Les dix hommes doivent avoir la majorité religieuse, c’est à dire au moins 13 ans.

… Lorsqu’on veut compter les fidèles pour voir si on a atteint le quorum, il faut faire attention de ne pas les compter par tête puisqu’il est défendu de compter les enfants d’Israël, même pour une mitsva.

On se contentera de les regarder et de faire mentalement le compte ou on les comptera à l’aide d’un verset de dix mots.

Minyane : une égalité parfaite !

Il est important de noter que tout juif a une valeur personnelle dans un minyane. En effet, 9 grands sages ne sont rien sans ce dixième, même le plus simple et le moins érudit d’entre nous. Ceci doit nous inculquer un immense respect pour chacun d’entre nous !

Un garcon de 13 ans

Un garçon qui atteint 13 ans devient bar mitsva : il est alors astreint à toutes les mitsvot, peut et doit s’associer à un minyane de dix hommes pour tout acte de kédoucha. Il devient adulte pour toutes les mitsvot à la tombée de la nuit du jour anniversaire marquant ses 13 ans ( on n’a donc pas besoin d’attendre l’heure exacte de sa naissance, il est considéré Bar Mitsva dès la tombée de la nuit même s’il est né à 3H00 ou 15hoo par exemple.)

Pour consulter le dossier complet et les sources : La Quoti Halakhique


Cette halakha est dédiée pour la guérison complète et totale de Ma’ayane bat Yael ainsi que pour l’élévation de l’âme de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

Laisser un commentaire