La terreur a relevée la tête en fin de semaine dernière dans la capitale de la France.
128 personnes sont mortes dans des attaques organisées dans différents endroits de Paris et des centaines de blessés transportés dans les hôpitaux. Parmi eux 90 blessés dans un état grave. Le monde s’est arrêté devant cette vague de terreur mortelle et en Europe s’élèvent des voix demandant de revoir les rapports avec le monde musulman.
S’agit il de guerre de religion ou de chocs de civilisations différentes ? Quelque soit la raison l’Europe d’après le 13-11-2015 ne sera plus la même. L’attaque perpétrée à Paris n’est que la suite de celle faite aux USA – il s’agissait alors d’Al Quaida,  aujourd’hui c’est Daesh.
____________________________________________________________________________________________________________
La France a été la première démocratie dans le monde, elle a été le porte drapeau de la Fraternité, l’Egalité, la Liberté.
Elle a été à l’origine de la création de la Charte de la Ligue des Droits de l’Homme, elle ne comprend pas pourquoi cette action.
Elle doit ouvrir les yeux et voir la situation nouvelle qui colore ses rues dans le ton de l’Islam.
« la terreur ne fait pas de différence entre les différentes religions et le monde entier est sous la menace d’attaques terroristes extrémistes » C’est ce qu’a écrit le docteur Yehiel Lasry dans sa page Facebook .
Il a ensuite parlé de  la terreur que nous subissons ici et ajoute qu’elle n’a pas de limite. Dans l’après midi de vendredi, c’est une famille Israélienne qui voyageait  pour un Shabbat Hatan  et les terroristes ont tués le Rav Yacov Litman et son fils Natanel devant les yeux du reste de la famille. Le même soir et dans un autre pays la terreur a frappée à Paris.
1f3fdcc3-ac0e-46af-bf2e-ddb19b235093
Lasry a adressé 2 lettres,  l’une au maire de Bordeaux (ville jumelée a Ashdod) et l’autre à l’ambassadeur de France en Israël. Il exprime dans ses lettres le soutien personnel au peuple Français et a ses dirigeants et ses vœux de prompts rétablissements  et ses prières pour tous les blessés.
Il conclu « La ville d’Ashdod se tient aux cotés des dirigeants et du peuple de France et est solidaire de la guerre engagée contre la terreur ».
 Shlomo-artzi-1 (1)
Les drapeaux ont été mis en berne et le drapeau Français a été hissé
Communique municipal du 15/11/2015
Yehiel Lasry
Maire d’Ashdod

Laisser un commentaire