Toute l’équipe d’Ashdodcafé vous souhaite Shabbat shalom
La paracha en Bref….

Jacob quitte Beer Cheva pour se rendre à ‘Haran. Sur la route, il parvient « au lieu » où il s’étend pour dormir et rêve d’une échelle reliant le ciel à la terre, sur laquelle des anges montent et descendent. D.ieu lui apparaît et lui promet que la terre sur laquelle il repose sera donnée à ses descendants. Au matin, Jacob fait de la pierre sur laquelle il avait posé sa tête un monument et s’engage à faire de cet endroit la Maison de D.ieu.

A ‘Haran, Jacob demeure chez son oncle Laban pour qui il travaille comme berger. Laban accepte de lui donner pour épouse sa fille cadette Rachel, que Jacob aime, en échange de sept années de travail. Mais au soir du mariage, Laban remplace Rachel par Léa, sa sœur aînée et Jacob ne découvre la tromperie qu’au matin. Il n’épousera Rachel qu’une semaine plus tard après avoir accepté de servir Laban sept années supplémentaires.

Alors que Rachel reste stérile, Léa donne naissance à six garçons : RéouvenChimone,  Lévi,  Judah,  Issakhar et Zévoulon  et à une fille Dinah.

Rachel donne à Jacob sa servante Bilah, comme épouse et deux garçons naissent : Dan et Naphtali. Léa agit de même avec sa servante Zilpah, qui donne naissance à Gad et Asher. Rachel est finalement enceinte et enfante Joseph.

Après avoir travaillé quatorze ans chez Laban, Jacob souhaite s’en retourner chez lui. Mais Laban le persuade de rester, acceptant désormais de rétribuer son travail, en lui donnant du bétail. Jacob connaît la prospérité en dépit des efforts de Laban pour le flouer. Au bout de six années, Jacob quitte secrètement ‘Haran, de crainte que Laban l’empêche de partir avec sa famille et les biens pour lesquels il a travaillé. Laban le rattrape mais, dans un songe, D.ieu le met en garde de ne pas lui porter atteinte. Aussi Laban conclut-il un pacte avec son gendre. Jacob sur le Mont Gal-Ed, qu’ils matérialisent par un monticule de pierres. Jacob poursuit son voyage vers la Terre Sainte, et des anges viennent à sa rencontre.

http://www.fr.chabad.org

 

וַיֵּצֵא

Va-Yetsé

 Genèse 28:10-32:3 : Yaakov chez Laban

Haphtara : Osée 12:13–14:10 (11:7-13:5)[1] : Défaillance et réconciliation

Et Yaakov sortit vayetsé וַיֵּצֵא de Beër–Shéba, et s’en alla à Charan… Genèse 28:10

 

Nous retrouvons Yaakov qui fuit devant la colère de son frère, en exil où il va rester plus de 20 ans. La Paracha se termine avec son retour en Terre Promise.

Sitôt en fuite, D.ieu, se révèle à Yaakov en lui faisant entrevoir plusieurs directions décisives pour sa mission. Tout d’abord il est dit que Yaakov atteignit, ou plus littéralement « alla au-devant » ou « rencontra l’endroit » (makom) :

Et Yaakov sortit de Beër–Shéba, et s’en alla à Charan;  il se rencontra en un lieu makom מָּקוֹם où il passa la nuit, car le soleil était couché ; et il prit des pierres du lieu, et s’en fit un chevet, et se coucha en ce lieu–là.

Genèse 28:10-1

La racine du mot endroit vient du mot kiyoum, קיום qui signifie : l’existence. Cet endroit représente le sens de l’existence qui va à la rencontre de Yaakov. Selon les sources midrashiques, c’est le lieu du Temple, le mont Moriah.

Yaakov cherche le repos dans sa fuite en galout. Il posera sa tête sur cette pierre qui n’est autre que la pierre de fondation du monde, la even shtiyah.

Encore une fois, D.ieu affirme Ses bénédictions sur Yaakov et ses descendants ainsi que la promesse de le ramener sur sa terre, présage de la fin de l’exil du peuple d’Israël à la fin des temps :

Et voici, je suis avec toi ; et je te garderai partout où tu iras, et je te ramènerai dans cette terre–ci, car je ne t’abandonnerai pas jusqu’à ce que j’aie fait ce que je t’ai dit. Genèse 28:15

Tout comme son grand-père Avraham, Yaakov reçoit la bénédiction en quittant sa contrée. Il y a là une loi spirituelle qui se met en action et qu’ont expérimentée les Patriarches. N’oublions pas que la vie des Avot est un modèle et un enseignement vivant. Trois hommes, trois destins, mais un seul but : proclamer le nom du D.ieu unique sur terre et fonder la souche de la nation juive dont la vocation sera d’être une nation sainte et un royaume de sacrificateurs :

–         Avraham : nouveau départ à la recherche de D.ieu, proclamation du monothéisme.

–         Yits’haq : image du sacrifice consacré, base de la foi juive.

–         Yaakov : sa descendance s’étendra à l’occident, l’orient, au nord et au sud avec la promesse que toutes les familles de la terre seront bénies en lui.

Mais en attendant ces promesses et la fin de l’exil, Yaakov doit fonder son foyer et engendrer une descendance. Il érige un autel à cet endroit, admis dans les sources midrashiques comme étant le futur Saint des Saints, le Kodech Hakodachim. Il sera aussi le premier « Juif errant ». Mais D.ieu veille : Yaakov est en route vers son destin, il va rencontrer l’âme sœur près du puits, encore ce puits qui poursuit les Patriarches. D.ieu veille à la pureté de la source d’inspiration dont le peuple juif en est le gardien.

Les Douze Tribus sont enfantées:

Réouven, voyez un fils ! רְאוּבֵן

Shimeon, (l’Eternel) a entendu שִׁמְעוֹן

Lévi, accompagné לֵוִי

Yéhouda, louange, יְהוּדָה, nom dans lequel apparaissent les quatre lettres du nom sacré de D.ieu. De cette tribu va sortir le Machia’h.

Dan, adjugé, דָּן

Nephtali, luttes avec D.ieu, נַפְתָּלִי

Gad, bonheur, גָּד

Acher, bienheureux, אָשֵׁר

Yissachar, il y a une récompense, יִשָּׂשכָר

Zévoulon, une bonne part, un don, זְבֻלוּן

Yossef, D.ieu ajoute, יוֹסֵף

Avec l’annonce du dernier des enfants, BenYamin (fils de ma droite) בִנְיָמִין l’heure du retour a sonné. Binyamin naîtra en Terre Promise.

Une grande étape attend Yaakov. Après avoir échappé à la sorcellerie de son beau-père Lavan, il va maintenant affronter son frère Esav, avant de retrouver sa patrie. Devant la menace d’anéantissement quasi certaine de sa famille, et donc de la mission messianique, Yaakov crie à D.ieu. Là, dans le secret de cette nuit d’exil, une transformation prophétique phénoménale s’accomplit dans l’âme de Yaakov, présageant la future réhabilitation de Yisra-El aux yeux du monde entier. Les Douze Tribus sont maintenant en place pour la suite du plan divin.

Restez branchés !

Orah Sofer, Guide touristique licenciée
Guide certifiée à Ir David et à l’Institut du Temple

 (972) 054-207313
www.visiterisrael.com

 


[1] Rite sépharade

Laisser un commentaire