En raison d’un nombre de personnes qui a eu du mal a supporter les températures sèches et chaudes du week-end dernier, le ministère de la Santé a réitéré dimanche ses avertissements à éviter les coups de chaleur. Les personnes âgées, les femmes enceintes, les personnes souffrant de maladies chroniques et les bébés doivent se protéger  de ces températures jusqu’à ce qu’elles chutent mardi. Eviter de s’exposer au soleil, de faire toute activité inutile et boire beaucoup d’eau fraîche.

chaleur plage

En raison d’un grand nombre de personnes sujettes a souffrir de la chaleur comme ce week-end, le ministère de la Santé a réitéré dimanche ses avertissements pour éviter les coups de chaleur. Les personnes âgées, les femmes enceintes, les personnes souffrant de maladies chroniques et les bébés doivent être protégés contre l’ exposition a la chaleur et au soleil. Ils ne devraient pas être exposés à la lumière directe du soleil non plus, éviter toute activité physique inutile et boire beaucoup d’eau fraîche.

Le Dr. Yosef Navi a la tete des urgence du Ziv Medical Center de Safed a ajouté qu’un coup de chaleur peut arriver suite à une exposition prolongée au soleil (insolation) ou à de fortes chaleurs. Il peut également faire suite à une activité physique intense. On parle alors parfois de coup de chaleur d’exercice. Ce dernier peut être dû à une hyperthermie associée à une déshydratation. Ainsi, le sportif ne compense pas suffisamment les pertes d’eau dues à la transpiration lors de l’effort physique. De plus, au cours de cet effort, l’organisme produit énormément de chaleur à cause du travail musculaire.

Un manque d’eau dans le corps peut avoir des conséquences graves – même la mort. Si le visage rougit, la respiration et le pouls s’accélèrent et la peau devient sèche; si la personne devient apathique, faible et confuse, a des nausées et des vomissements, appeler une ambulance, a déclaré Navi. En attendant, mettre la personne sur le sol, enlever les vêtements inutiles et mouiller le visage et le corps avec de l’ eau. Si la victime est consciente, lui donner de l’ eau et lentement l’ aider à boire en petites gorgées, même si elle proteste. Si vous êtes à l’ extérieur sur un trek, prendre potable pauses toutes les demi – heures, consommer un ou deux verres d’eau fraîche à chaque fois dans une zone ombragée.Mouiller le visage et la tête pour se rafraîchir le corps.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.