Les Israéliens âgés de 20 ans et plus déclarent qu’ils se sentent en sécurité lorsqu’ils marchent seuls dans leur quartier la nuit, selon une étude publiée lundi par le Bureau central des statistiques. Selon les conclusions du rapport sur la sécurité personnelle, les hommes se sentent plus en sécurité que les femmes dans tous les groupes d’âge
– 90,4 pour cent des hommes de 20-24 ans se sentent en sécurité par rapport à 73,3% des femmes du même groupe d’âge.
– Chez les jeunes de 35-44 ans, 90,5% des hommes ont dit qu’ils se sentaient en sécurité par rapport à 73,1% des femmes.
– Parmi les 55-64 ans, 91,3% des hommes se sentent en sécurité , comparativement à 81,8% des femmes.

Dans les villes avec une population de 200.000 habitants ou plus, les gens à Jérusalem se sentent le moins en sécurité
– Seulement 71% des résidents se sentent en sécurité lorsqu’ils marchent seul la nuit
– En revanche, à Tel Aviv 78,3% des citoyens de la ville se sentent en sécurité
– A Haïfa 79,3% se sentent  à l’ aise de marcher seul la nuit.
– Rishon Le Zion est  la ville où les habitants se sentent le plus en sécurité , avec un pourcentage de 79,5% .

Cependant, lorsque la question a ete posée aux gens de savoir s’ils avaient peur d’être victimes de violence dans leur quartier, 79,7% des habitants de Jérusalem ont répondu qu’ils n’ont pas du tout peur ou seulement un petit peu.

De même, 83,9% des résidents de  Tel Aviv et 84,6% de Haïfa ont dit qu’ils n’avaient pas peur.

Le rapport a également révélé des données indiquant qu’en 2015 quelques 691000 personnes âgées de 20 ans et plus ont déclaré être victimes d’une certaine forme de criminalité, y compris le vol, la violence ou le harcèlement sexuel.

Le rapport a constaté que le pourcentage des victimes de crimes dans le secteur arabe était inférieur à celui de la population juive :  9,8% par rapport à 13,7%.
Parmi les deux groupes, le crime le plus fréquent était le vol : 4,6% dans la population juive contre 4,7% dans la population arabe.
Les données ont également révélées que, parmi  79.000 ménages, 7,6% des ménages ayant des enfants jusqu’à l’âge de 18 ans, au moins un des enfants a été victime d’un crime cité ci-dessus.

Adaptation : Ashdodcafe.com
sources : http://www.jpost.com/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.