La coutume de manger des beignets pendant hanoucca est largement répandue dans les communautés juives dans le monde.


Ces dernières années une nouvelle tendance a fait son apparition avec des beignets au fourrage halavi.
Les organismes de cacherout ont demandé aux fabricants de beignets que la nature du fourrage soit visible à l’extérieur du beignet et que des panneaux indiquant clairement si le beignet est halavi (lait) ou parvé (neutre) pour éviter la possibilité d’une erreur ou mélange.
Il va de soit que les beignets doivent bénéficier d’une bonne cacherout.

Hanoucca samea’h

Ionatan Kosman

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.