Un rapport sur la rénovation urbaine pour 2017, publié par l’autorité gouvernementale chargée de la rénovation urbaine, place Ashdod au premier rang en matière de délivrance de permis de construire aux entrepreneurs. 7 623 logements ont été approuvés par les autorités d’urbanisme en 2017. La municipalité promet que 2018 sera encore meilleur.


L’Autorité gouvernementale pour la rénovation urbaine a publié un rapport sur la rénovation urbaine de 2017, qui inclut un classement des principales villes en matière d’octroi de permis de construction résidentielle dans le cadre de projets liés à la rénovation urbaine.

Les données et les chiffres relatifs à Ashdod présentent une image étonnante et flatteuse de la municipalité et des éléments de planification, qui sont en mesure de promouvoir la politique définie par le maire Yechiel Lasri en matière de rénovation urbaine, ainsi que les activités menées dans le cadre de l’accord  »du toit » et ses conséquences pour l’avenir de la ville et le futur de la jeunesse d’Ashdod.

Comme mentionné, M. Lasri a défini une politique visant à promouvoir des programmes immobiliers permettant de trouver des solutions au probleme du logement, ce qui se reflète dans la définition d’une stratégie globale de rénovation urbaine à Ashdod et la signature de l’accord  »sur le toit ». Ceci a conduit à la mise en place d’un service administratif dédié à la rénovation urbaine dont les membres travaillent comme  »projecteurs » pour la promouvoir, pour travailler en étroite collaboration avec le directeur général et l’ingénieur de la ville, afin de répondre aux objectifs fixés.

En effet, les données publiées dans le rapport de l’Autorité gouvernementale pour le renouveau urbain en Israël sont très flatteuses pour Ashdod, qui se classe au 1er rang des villes autour de Tel Aviv, au septième rang en Israël après Haifa et le district de Tel Aviv et des villes gagnantes telles que Rishon Letzion, Herzliya et Bat Yam.

Le rapport a pris en compte le nombre de permis de construire effectivement délivrés par les autorités locales aux entrepreneurs qui demandaient à l’AAI une autorisation préalable pour faire avancer la rénovation urbaine. À Ashdod, les autorités de planification ont délivré des permis, dans le cadre d’un processus de décision préliminaire, pour 7 623 logements,
dont 1 576 logements existants et le reste sont des ajouts issus de projets dans le cadre de la rénovation urbaine. Cela place Ashdod au premier rang d’Israël et loin devant Jérusalem, qui occupe la deuxième place avec seulement 2 880 unités d’habitation qui ont été approuvées dans un processus de décision préliminaire, dont 899 unités de logements existantes.

Le rapport a évoqué également la soumission des plans de rénovation urbaine dans la voie de l’exemption de taxes jusqu’à la mise en œuvre effective, une procédure destinée à permettre aux entrepreneurs de promouvoir des projets de rénovation urbaine, tout en leur accordant une exemption d’impôts et de taxes diverses afin de les encourager. Sur cette piste, Ashdod occupe la 1ère place en Israël avec environ 1 320 logements approuvés dans les zones de rehabilitation : Ibn Ezra et Ha rav Shauli.

Les responsables de la ville affirme qu’Ashdod promeut activement la politique du maire dans ce domaine et coopère avec chaque entrepreneur afin de promouvoir et d’accélérer au maximum la mise en œuvre du plus grand nombre possible de projets de rénovation urbaine. « Avec l’achèvement des processus de planification et de mise en œuvre dans les années à venir, des milliers d’unités de logement verront le jour à Ashdod, ce qui aura un effet considérable sur le marché urbain de la ville, permettant à de plus en plus de jeunes couples et de promoteurs immobiliers de construire des appartements accessibles en terme de prix, et d’autre part donnera aux résidents des vieux quartiers de la ville gratuitement de nouvelles maisons. « la municipalité définit cette politique comme une « véritable révolution sociale « .

M. Lasri s’est dit satisfait des données figurant dans le rapport, qui témoignent des priorités dans la mise en œuvre de la politique qui y est décrite. Il est convaincu que le rapport de 2018 présentera des données encore meilleures. Il note que tous les habitants d’Ashdod voient dans la révolution de l’urbanisation de la ville un renouveau urbain, apportant des solutions intelligentes à la population jeune et des améliorations au logement, tout en modifiant l’apparence de la ville et en améliorant considérablement la qualité de la vie dans les quartiers anciens.

Communiqué de presse municipal
traduit et adapté par Ahdodcafe.com

Laisser un commentaire