Selon des médias chinois, l’investissement prévu par la Chine dans le port de Haïfa s’élève à 2 milliards de dollars. Elle ne cautionne pas le projet de l’armée américaine d’utiliser le port de Haïfa pour ses besoins.

Le China Morning Post rapporte que le gouvernement israélien est en train de réexaminer l’accord d’investissement avec la Chine, à la suite du plan de l’armée américaine d’utiliser le port de Haïfa, et veut transférer l’investissement du port de Haïfa au profit de celui  d’Ashdod. L’accord total de 2 milliards de dollars a été signé en 2015, faisant partie de la feuille de route chinoise : « Belt and Road Initiative » pour une implication économique dans le monde. Au total, il s’agit d’un investissement dans le port d’Ashdod pour un montant supérieur à 876 millions de dollars.

Cosco Shipping Ports et China Merchants Port Holdings ont déjà acquis des actions des deux ports et doivent également construire le nouveau terminal du port d’Ashdod.

Aujourd’hui, le commerce entre Israël et la Chine s’éleve à plus de 11 milliards de dollars.
La dernière visite du Dr Yechiel Lasry en Chine n’a pas été connue mais d’énormes efforts sont déployés pour accroître la participation chinoise dans la ville d’Ashdod, tant en termes de budgets dirigés que de connaissances et de technologies.

Traduit et adapté par Ashdodcafe
Source Kan-ashdod.co.il

Laisser un commentaire