Le rabbin Yoshiyahu Pinto, responsable de l’Institut Shuva Israël, a été nommé grand rabbin du Maroc. En vertu de son nouveau statut, le rabbin a obtenu le statut de juge à la Cour suprême du Maroc et de diplomate.

Samedi dernier, Yoshiyahu Pinto, qui est d’origine marocaine, a été désigné pour remplir sa fonction rabbinique au sein de la communauté juive du Royaume. Le nouveau chef spirituel vient ainsi prendre la place de son prédécesseur Aharon Monsonego, décédé au mois d’août 2018, à l’âge de 90 ans.
Selon plusieurs journaux israéliens, Pinto a assuré de son engagement au service de la communauté juive à laquelle il promet d’adopter une nouvelle voie. Communauté qu’il avait eu l’occasion de rencontrer lors de maintes visites au Maroc avant sa nomination le 13 avril courant. Il avait également tenu à rappeler sa rencontre avec des membres de la famille royale marocaine.

Le nouveau Grand Rabbin, lors de la cérémonie de sa désignation à la synagogue Beith-El de Casablanca, en présence des autorités marocaines, n’a pas manqué d’évoquer le soutien que lui a apporté le roi Mohammed VI et ses remerciements à l’adresse du souverain. Selon 2M, Casablanca va accueillir un centre d’étude religieuse hébraïque. La cérémonie de lancement de ce centre vient d’avoir lieu et des jeunes du monde entier pourront accéder à ce centre. On apprend également que l’organisation Shuva, fondée par Yoshiyahu Pinto, fera des actions humanitaires pour la jeunesse. Le Marocain Simo Benbachir, sera impliqué dans cette organisation sur le plan associatif.

Le président de la communauté juive du pays, des rabbins de synagogues et plus encore ont assisté à un événement historique.  Le rabbin Pinto portait les vêtements liturgiques du grand rabbinat, comme c’était la coutume les années précédentes, avec une robe et un turban des rabbins occidentaux.

Vidéo 

Source : www.lesiteinfo.com
Crédit photo JND
ashdodcafe.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.