« Une partie de jeu » – la première exposition d’artistes de rue a été inaugurée lors d’un événement festif. Outre les nombreuses œuvres d’art qui ont rempli l’espace de la salle du Centre Kivounim et les peinture réalisées en direct par 4 graffeurs, un premier aperçu du monde de ces artistes opérant sous les yeux des spectateurs, a été un moment sympathique, et distrayant dans une atmosphère jeune et colorée.

L’art urbain ou street art est un mouvement artistique contemporain. Il regroupe toutes les formes d’art réalisées dans la rue, ou dans des endroits publics, et englobe diverses techniques telles que le graffiti rapide sur mur, la réclame, le pochoir, la mosaïque, le  sticker.

 

C’est la première fois qu’une exposition d’artistes de rue a lieu à Ashdod, ce qui est également rare en Israël. Douze artistes locaux, graffeurs, caligraphistes et plus encore ont présenté leurs œuvres sur les murs et les espaces dans le hall du centre Kivunim d’Ashdod. Le maire adjoint, Gaby Knafo, le président du conseil municipal, M. Ilan Ben Adi, et son épouse, le maire adjoint Yaniv Kakon, ont également assisté à l’événement.

Il est clair que de nombreux participants ont attendu avec impatience pour observer le résultat, ce qui a fortement contribué au moral des troupes dans la bonne atmosphère qui régnait du début à la fin de cet évenement. La soirée a débuté par un mélange graphique libre accompagné de bières et de rafraîchissements, qui a été présenté aux participants tout à fait gratuitement. Devant l’entrée du batiment, quatre artistes ont peints sur un immense mur, ce qui a attiré l’attention, suscité la curiosité et anticipé le résultat final. Ensuite, le rassemblement c’est déplacé à l’intérieur de la salle. Un groupe d’artistes s’est présenté, parlant de cet art unique. Ils ont donné un aperçu de leur monde – la pensée et les valeurs qui sous-tendent le  »street artist » opérant sous le regard du public.

L’organisation de la soirée et le panel choisi ont été guidés avec sensibilité et professionnalisme par l’artiste hip-hop Lior « Holiday » Kogan, qui a plus tard interprété ses chansons. Parmi les artistes figuraient l’ensemble de hip-hop et de rap local – A.C.T, Lior Holiday Kogan, bien sûr, l’ensemble naissant « Introduction of the Dudaim » dans un spectacle particulièrement émouvant et sautant, Ortega et plus encore. L’atmosphère était jeune et dynamique, l’événement qui a mis à la disposition du jeune public la culture de l’ art en général et du  »street art » en particulier, leur laissant sans aucun doute un goût sucré à la bouche.

« La singularité de nos événements, est qu’ils sont tous le produit des jeunes eux-mêmes », a déclaré Eti Lugassy, directrice du centre de l’exposition, « Merci aux cinq partenaires pour la création de l’exposition et de l’événement et aux artistes qui ont pleinement participé à sa réussite.

L’exposition durera deux mois et sera ouverte au grand public les dimanche et jeudi de 17h00 à 20h00 et pour les groupes du dimanche au jeudi de 10h00 à 20h00, sur rendez-vous uniquement. Pour plus de détails et pour la coordination, appelez le 08-860-4028.

Communiqué municipal en Hébreu
Ashdodcafe.com

Laisser un commentaire