POLICE OFFICER CLEARING THE WAY FOR RESCUED AIR FRANCE HOSTAGES RETURNING FROM THEIR ENTEBBE ORDEAL.

Aujourd’hui, il y a 43 ans, les FDI ont lancé le plus grand raid de forces spéciales de l’histoire, parcourant 2 500 kilomètres pour sauver 102 otages des mains de terroristes islamiques et allemands à Entebbe.

Le seul soldat de l’armée israélienne tué dans l’action est le commandant de l’unité, Yoni.  Le nom de l’opération a ensuite été changé d’opération  »Thunderbolt » (opération coup de foudre ou opération Entebbe )  à l’opération Yonathan en son honneur.  Un deuxième soldat, le parachutiste Surin Hershko, a été touché à la colonne vertébrale lors de l’assaut et est devenu tétraplégique.

L’opération Yonathan se distingue comme l’une des plus audacieuses missions de sauvetage d’otages jamais entreprises.  Les soldats israéliens, dont certains étaient des enfants de survivants de l’Holocauste, ont parcouru plus de 3 000 kilomètres pour sauver des Juifs pris en otage par des terroristes palestiniens, parce qu’ils avaient la témérité d’être nés juifs.

Plus important encore, l’opération a eu des conséquences qui se sont fait sentir bien au-delà des frontières israéliennes.

Amin dada a été humilié au niveau international et la défaite de son armée et de ses forces aériennes a déclenché un processus qui conduirait finalement à son renversement.

Dans la décennie qui a précédé Entebbe, les terroristes palestiniens ont commis au moins 50 prises d’otages.

Les nations occidentales exaspérées ont été rassurées par le fait qu’une nation résiliente dotée d’une  »colonne vertébrale » finisse par prendre des mesures militaires résolues contre ceux qui menaient une guerre contre des civils.

Après le sauvetage, le fléau du terrorisme islamique aérien a considérablement diminué et la cellule terroriste Baader-Meinhof, responsable du détournement conjointement avec le FPLP, est devenue largement inefficace grâce à la liquidation de deux de ses membres centraux ainsi qu’aux démissions et défections post-raid.

Plus important encore, Israël a démontré au monde de façon spectaculaire que la guerre contre le terrorisme était effectivement gagnable.

L’opération eu lieu dans la nuit de Motze Shabat Tamouz.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.