La prévention des risques de surdosage au paracétamol concernant le foie est renforcée. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) demande donc aux laboratoires d’intégrer des messages d’alerte sur les boîtes de médicaments à base de paracétamol. Cette mesure touche plus de 200 médicaments commercialisés en France.
Cette mention sera complétée par des informations sur la face arrière de la boîte (dose maximale par prise et par jour, respect du délai entre deux prises, exclusion de la prise d’un autre médicament contenant du paracétamol).

Pour les médicaments uniquement à base de paracétamol, l’ANSM demande de faire figurer sur la face avant de la boîte la mention suivante :

Par ailleurs, pour les médicaments à base de paracétamol associé à une autre substance active, l’ANSM demande d’insérer sur la face avant de la boîte les éléments suivants :

Publié le 16 juillet 2019 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Laisser un commentaire