L’Espagne, à l’apogée de sa gloire, achève la Reconquista, chasse les Arabes de la Péninsule, lance ses vaisseaux à la conquête de l’Amérique et expulse les Juifs, présents dans le pays depuis mille quatre cents ans. Certains d’entre eux, convertis de force par l’Inquisition, vont continuer à pratiquer en secret leur religion. Les Espagnols les appelleront de façon méprisante marranos et ce nom leur restera.

Le mot marrane (« porc » en espagnol) est un terme volontairement offensant, désignant en Espagne et au Portugal les juifs convertis et leurs descendants, à partir du XVe siècle. (…) Le marranisme n’est pas la simple conversion forcée au christianisme suivie de l’observance dans la clandestinité des rites du judaïsme. Sa caractéristique essentielle, c’est que ces rites aient été transmis de génération en génération : « c’est là (observe l’historien Cecil Roth) un phénomène unique ». » (France culture)

« Lors de l’expulsion des juifs du pays en 1492, une très grande partie des réfugiés empruntèrent le parcours le plus facile et se rendirent au Portugal, où ils furent autorisés à s’installer moyennant paiement. Néanmoins, quelques années après en 1496/7, la politique royale du Portugal se modifia et la décision fut prise de suivre l’exemple de l’Espagne, c’est à dire imposer aux Juifs le baptême ou l’exil. En fait, il n’existait qu’une seule alternative. Afin de ne pas perdre ces sujets de valeur, tous les juifs furent baptisés sous la contrainte….Comme de nombreux juifs d’Afrique du Nord entre autres, vos racines sont en Espagne et au Portugal.

 »Voyager Cacher pour découvrir le monde » vous propose de suivre les traces de nos ancètres, de mieux connaitre nos origines, de visiter les lieux où ils sont vécus, où ils ont péri, d’où ils se sont sauvés…

Notre circuit de 11 jours du 28 octobre au 7 novembre 2019, au départ de Madrid vous enchantera, vous découvrirez des synagogues, vous visiterez des quartiers juifs..pour en savoir plus sur notre circuit cliquez ICI

Vous préférez que l’on vous contact :

 

 

Laisser un commentaire