Ashdod : des jets d'eau en son et lumière comme à Barcelone !!!Article Précédent
Restaurant Tel Aviv recherche un cuisinier Article Suivant

le Premier défilé de la Gay Pride à Ashdod, c’est aujourd’hui !

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
le Premier défilé de la Gay Pride à Ashdod, c’est aujourd’hui !

Il est dit que si vous êtes gay à Ashdod, vous devez aller à Tel Aviv!!! Mais les jeunes de la ville sont déterminés à changer les choses….

Santiago Benjamin Hausz est un jeune immigré hongrois de 17 ans qui vit à Ashdod. En arrivant dans la ville méridionale à l’âge de 11 ans, Santi, comme il aime être appelé, avait beaucoup d’obstacles à gérer. Le premier était l’apprentissage de la langue, le second est que Santi est homosexuel.

Ce vendredi, 21 Juin, Santi prévoit de mettre les derniers vestiges de ses luttes derrière lui alors qu’il les quitte pour un podium et annonce le début de la première « gay pride » d’ Ashdod, qu’il appelle « la fierté d’Ashdod » et le défilé, « le défilé de la tolérance » ! tout ceci a été planifié et exécuté par l’ adolescent et un contingent de ses jeunes amis.

Ashdod, est une importante ville portuaire israélienne, elle est une merveille de planification municipale unique en son genre, une véritable ville méditerranéenne et fière de l’être avec une architecture de ses lieux culturels originale, des parcs soignées aboutissant à une plage à couper le souffle. Il est aussi un lieu de tradition, une ville avec une population haredi soudée qui pendant des décennies a été connue comme un bastion des valeurs familiales conservatrices.

Il est vrai qu’ Ashdod n’est pas Tel Aviv, affirme Assaf Shtilman,  militant de droite LGBT,  organisateur du défilé, et  c’est ce qui rend ce défilé si spécial !

En plus d’être la première gay pride dans les rues d’Ashdod, ce défilé est le premier en Israël à être réalisé sans le soutien financier de la ville. Un groupe de 15 personnes âgées de 14 à 30, a récolté de l’argent provenant de donateurs privés, de collecteurs de fonds et d’entreprises à travers le pays.

Pendant des mois, le groupe s’est réuni chaque semaine dans un café du centre commercial d’Ashdod, pour discuter des méthodes à mettre en place pour gagner plus d’argent et organiser un événement sensationnel pour briser les tabous et contrer l’intolérance. Ils ont lancé une page facebook qui compte aujourd’hui plus de 1.000 « like ». Ils ont rendu un rapport détaillé des opérations à la police et ont obtenu leur accord.

Ce défilé, disent ses organisateurs, sera une affaire de quelques ballons et banderoles (pas de fête géante), reflétant les valeurs de la ville, à savoir la diversité et le sens de la famille.

« Tel-Aviv  est la ville de la fête, si bien que ses défilés sont de véritables carnavals. Et Jérusalem est une ville de protestations, donc ses parades ont un but de protestation. Je pense  qu’Ashdod est une ville de diversité et ce sera un défilé très coloré, qui se déroulera dans la bonne humeur. Je ne m’attends pas à ce qu’il soit trop provocant », explique Dany Zack, un journaliste d’Ashdod.

La grande majorité de cette communauté, dit-il, sont des jeunes, parce que la plupart des gays qui grandissent à Ashdod partent à l’armée ou à l’université, puis se rendent à Tel-Aviv, et ne reviennent jamais.

« Jusqu’à ce que j’ai 18 ans, je pensais que j’étais le seul gay à Ashdod», dit Zack, qui a finalement trouvé une communauté d’ homosexuels avec laquelle il chat en ligne. «J’ai grandi dans une époque très difficile où les gens différenciaient les  » gay » et les « normaux » … « .

Aujourd’hui, grâce à l’organisation de jeunesse « Gay Israël », connue en anglais par l’acronyme AGI, les choses sont un peu plus facile pour les enfants israéliens gays qui ne veulent plus se cacher. Et Ashdod, en dépit d’être seulement la cinquième plus grande ville d’Israël, c’est le foyer le plus important de l’AGI.

« Il y a une communauté ici», dit Santi. «Le problème à Ashdod, c’est que nous ne sommes pas réunis. Il y a des petits groupes séparés et je pense que la parade va nous rassembler ».

« Ensemble » c’est exactement le message que Shtilman espère faire passer. Malgré certaines rumeurs des médias annonçant l’effet contraire, les organisateurs du défilé insistent sur le fait que la ville d’Ashdod, y compris ses forces de police et même son secteur religieux, ont été favorables au défilé. Le rassemblement de vendredi, dit-il, peut-être l’occasion de dynamiser les adultes homosexuels d’Ashdod à montrer le même engagement envers la communauté que les jeunes.

« La parade peut être un catalyseur pour les activités futures tout au long de l’année. Après chaque défilé de la gay pride dans le monde, il y a toujours eu beaucoup d’événements organisés après. Cela est un signe d’espoir et montre aux gens qu’ils ne sont pas seuls au monde  » a déclaré Dany Zack.

Les festivités débuteront à 10 heures autour de stands et de musique, sur le modèle des festivités organisées chaque année au Gan Meir à Tel-Aviv. Des représentants du Meretz et du Likoud prononceront des discours. Santi, qui est également apparu sur la scène à Tel-Aviv lors de la gay pride, montra sur le podium et donnera le coup d’envoi de la parade.

Les manifestants, (dont les organisateurs) estiment leur nombre à environ 1000 personnes. Le cortège débutera de la City  puis prendra le chemin du Kikar Mifarsiot, rond-point des voiles emblématique à Ashdod. Le défilé prendra fin sur la plage à 14h, permettant aux participants de l’extérieur de la ville de profiter du surf et du sable avant de prendre le dernier bus avant Shabbat.

«Ça va  montrer aux habitants quelque chose qu’ils n’ont pas vu depuis longtemps: les homosexuels», dit-il.  »Et cela va leur montrer à quel point nous sommes pacifistes et faciles à vivre car nous sommes heureux et membres de la société au même titre qu’eux. Et pour la première fois, « dit-il ,des citoyens d’Ashdod, vont pouvoir participer au défilé de la tolérance  » a déclaré Shtilman.

«Ce n’est pas quelque chose que nous essayons de changer », dit-il de part la nature guindé de la ville. « Le défilé de la fierté » à Ashdod est censé être de nature « Ashdodien ». Il est fait pour les Ashdodiens, il est construit autour du thème d’Ashdod,
« il doit s’adapter parfaitement au sein de la communauté parce qu’il est fait par la communauté et pour la communauté. « 

Source Times of Israel

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël