Arriver en Israël, partenaire exclusif d’Ashdodcafé pour l’alya, vous explique le b.a.-ba des prêts non affectés à la mode israélienne

Comment fonctionne le système du crédit à la consommation en Israël ? Quelles sont les démarches pour le contracter ?
Pour vous simplifier la tâche dans vos formalités, Arriver en Israël vous explique les règles d’or du crédit à la consommation en Israël. 

Crédit à la consommation : Définition

Le crédit à la consommation, ou plus communément appelé  » prêt non-affecté « , ou encore  » prêt à la consommation  » et dont la traduction littérale serait  » prêt à toutes fins « , se dit en hébreu « halvaa lekol matara ».

Ce type de prêt est accordé par les banques pour tous types de financements, qu’il soit question du remboursement d’une dette, ou encore du financement d’un heureux évènement, tel qu’une Bar-Mitzva ou encore un mariage, ou l’aménagement d’un appartement, etc…

Pour ce faire, vous devez fournir aux banques, une garantie à hypothéquer, tel qu’un bien immobilier, ou encore à nantir, à l’instar d’un compte bancaire ou d’une police d’assurance.

Ces prêts sont généralement commercialisés à des taux plus élevés que ceux accordés pour des travaux ou une acquisition immobilière, mais offrent encore une fois la possibilité de disposer d’argent pour quelque finalité que ce soit (enfin, presque !).

Crédit à la consommation : en pratique

Hormis les documents classiques, à savoir justificatifs de revenus et patrimoniaux, ainsi que vos pièces d’identité, il vous sera également demandé de fournir un justificatif quant la finalité des fonds, tels qu’un devis, une reconnaissance de dettes, ou autre…

Une fois ces documents mis à disposition de la banque (ou des banques), ces dernières vous donneront, dans le cas où vous rempliriez tous les critères demandés, un accord de principe.

Il est important de noter que certains prêts ne vous seront pas accordés, non pas du fait de votre insolvabilité, mais plutôt en raison de la finalité du crédit. Il est ainsi inutile de demander un prêt pour jouer au loto… !

Une fois son accord de principe donné, la banque vous demandera de signer un contrat de prêt et de mettre à sa disposition des garanties, telles que souscription à des polices d’assurances, inscriptions au cadastre, etc…. afin de pouvoir décaisser les fonds.
Les fonds sont par la suite décaisser et vous pouvez alors jouir du capital qui vous a été prêté.

Si vous souhaitez plus de renseignements sur le sujet, ou être mis relation avec des spécialistes bancaires francophones, et bénéficier d’un accompagnement main dans la main dans toutes vos démarches, Arriver en Israël se tient à votre entière disposition.

A très bientôt !

 

www.arriverenisrael.com « Pour une Alya main dans la main ! »

eb@arriverenisrael.com  |  contact@arriverenisrael.com

Tel : Israël : +972 522 77 22 33 | France : +33 1 77 50 33 78 | Belgique : +32 23 42 08 74

 

2 Commentaires

  1. j’ai besoin d’un prêt ,6000, -SH environ, pas énorme, mon proprio veut réccuperer l’appartement d’ici 2 ou 3, mois, cela n’était prévu, , et je vais r trouver à la rue, merci de me dire ou dois-je m’adresser ou comment faire, urgent, je suis seule, veuve et sans enfants.

Laisser un commentaire