13177235_10209766376702521_2194674671255462534_n

Comme tous les ans depuis 5 ans maintenant, je me rends avec ma famille au Mémorial des juifs déportés de France, ou nous nous retrouvons avec beaucoup d’émotion devant ce mur fait de noms de nos chers disparus. Nous devons ce lieu a Beate et Serge Klarsfeld, les fondateurs de l’Association des Fils et Filles déportés juifs de France mais aussi au KKL ou le mur a ete érigé dans la foret de Bet Shemesh. Cette année, parmi les personnalités présentes Beate et son fils Arno étaient là ainsi que l’Ambassadeur de France, Le nouveau Consul Général de France à Tel Aviv, Franck Vermeulen, Meir Turdjman Adjoint au Maire de Jerusalem.  Après la traditionnelle et poignante sirène, les discours des officiels ont commencé : Valerie Spira, Patrick Maisonnave, Meir Turdjman, Robert Spira, Arno et Béate Klarsfeld. Le thème choisit cette annee : résistance psychologique et physique.

Il y a quelques jours, la France a voté une résolution de l’Unesco  »arrachant » au peuple juif ses liens avec ses lieux saints historiques et en en faisant des sites musulmans. C’est oublier l’histoire de Jérusalem!!! Lors du discours de Patrick Maisonnave, des personnes ont souhaite montrer leur indignation surtout en ce jour tellement symbolique ! Aucun mot prononce par l’ambassadeur n’a pu nous contenter, rien ne peut excuser ce votre de la France !!!

beate Klarsfeld
L’après-midi, une deuxième cérémonie s’est tenue au même endroit, organisée par l’association ALOUMIM, organisation des enfants cachés. Franck Vermeulen, a lui aussi été appelé à rejoindre ces petits-enfants de Justes par Nicole Guedj qui a révélé l’héroïsme de ses grands-parents. Depuis quelques années Alumim et la fondation France Israël invitent a cette cérémonie émouvante une délégation de descendants de ces justes parmi les nations qui ont caché et sauvé la vie d’enfants et d’adultes en les cachant au péril de leur vie.

alumim

Ces descendants des justes passent une semaine en Israël et lorsqu’ils retournent en France,  ils se sentent eux même faire partie de cette famille des hommes de bonne volonté, la famille des justes parmi les nations. Ils réalisent que Israël n’oubliera jamais le sacrifice de leurs aïeux. Que de moments d’émotion, les images se bousculent et les larmes coulent.

Merci à tous ces bénévoles de la mémoire, à Robert et Valérie Spira, Schlomo Balsam, Dora Weinberger, Samy Gryn et tant d’autres encore.

Après les deux cérémonies, réception à la Résidence de l’Ambassadeur en honneur d’une délégation du CRIF menée par le Président Roger Cukierman. Echanges chaleureux autour de la nécessaire amélioration de la reconnaissance des diplômes français en Israël, de l’alya de France, de la conférence internationale sur le paix au Proche-Orient voulue par la France à laquelle Israéliens et Palestiniens ne sont pas conviés… J’invite la délégation à revenir en Israël avec des investisseurs français qui pourraient ainsi profiter du dynamisme de certaines villes en plein essor comme Beer Sheva.

La journée a débuté dans la peine. Elle s’est finit dans l’espoir !

ab916cda-9bf9-4adc-a071-f5eb4a84563c

Laisser un commentaire