Un autre atelier de formation de bénévoles pour les comités de quartier a eu lieu la semaine dernière.

Ces bénévoles n’ont pas de pouvoir de décision, mais le maire et ses services peuvent les consulter sur les décisions affectant les quartiers ou la ville. C’est donc un relais entre les services de la mairie et la population du quartier, sans en être un représentant, ni de l’un, ni de l’autre. Toutefois, les compétences reconnues aux conseils de quartiers peuvent varier d’une commune à l’autre.

Ils jouent un rôle important dans le renforcement du lien social entre les habitants du quartier, particulièrement dans les quartiers dits « en difficulté » connaissant des problèmes sociaux récurrents (échec scolaire, violences, taux de chômage élevé…). Ils ont un rôle d’avis et de proposition sur toutes questions intéressant le quartier ou la ville (amélioration du cadre de vie, mise en place de nouveaux équipements publics…).

 

 

Laisser un commentaire