Tefilat Haderekh et Bircat Hagomel (8/8)Article Précédent
Sport : la ligue d’été de Basket a Ashdod saison 2016Article Suivant

Réponses aux raisons de ne pas faire l’Aliyah

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Réponses aux raisons de ne pas faire l’Aliyah
Encore une fois, cet été, des centaines de nouveaux Olim sont arrivés sur des vols de groupe, des vols charters et des vols individuels. L’excitation à chaque arrivée est palpable et, comme tous ceux qui ont vécu cette excitation, on peut dire que c’est un moment unique dans une vie. Beaucoup de gens regardent le streaming vidéo réalisé par Nefesh B’Nefesh lorsque les nouveaux Olim arrivent. Certains regardent pour voir leurs amis sortir de l’avion. Certains regardent parce que les membres de leur famille ont fait l’Alya. D’autres regardent pour le sentiment qu’ils ressentent a voir toutes ces vies qui changent devant leurs yeux.

Et il y a une autre catégorie de personnes qui restent en observation face a leur écran d’ordinateur : Ceux qui souhaitent faire l’Alyah mais estiment qu’ils ne peuvent pas la faire pour des raisons diverses. Avant que nous fassions l’Alya, je croyais fermement que l’Alya était pour tout le monde. Je ne ressens plus les choses de cette façon, je ne crois plus qu’elle soit une fin en soit pour la grande majorité des Juifs du monde entier. Ci-dessous, je vous livre diverses raisons invoquées par des personnes pour lesquelles l’Alya ne fonctionnera pas pour elles ainsi que mes commentaires sur chaque raison communément donnée.

Avant d’aborder l’ensemble des différentes questions ci-dessous, il est important de comprendre une question fondamentale: l’Alya est elle une mitsva et en supposant qu’elle le soit, de quelle «forme» de Mitzva s’agit il ? Bien que cela soit un ensemble « chiour », il n’y a pas de doute il s’agit bien d’ une mitsva de faire l’Alya. La seule question à «debattre» est de savoir si cela est une Mitsva « Chiyuvit » ou « Kiyumit. » La différence entre ces deux types de Mitsvot est assez simple à expliquer. Une Mitzvah « Chiyuvit » est ce qui doit être fait. Par exemple, un homme doit mettre sur Tefillin. Une Mitzvah « Kiyumit » est celui pour qui, selon certaines conditions, la mitsva se déclenche. Par exemple, on n’a pas à construire une porte afin de mettre en place une mezouza. Cependant, une fois il existe une telle porte dans la maison, une mezouza doit être placée là.

La question, donc, qui a été discutée est le statut d’Alya: Est-ce qu’il est nécessaire de faire l’Aliya (Chiyuvit) ou pas ? mais si l’individu se déplace en Israël, une mitsva (Kiyumit) est accomplie. Pour mémoire, il y a plusieurs mois, un des plus grands décisionnaires de Halacha vivant, HaRav Chaim Kanievsky שליט »א dit que c’est une Mitzvah de faire l’Alya.(L’article I a écrit et la vidéo peut être vu ici .) Encore une fois, à mon humble avis, après des années de recherche et d’apprentissage du sujet, je le vois en effet comme un Chiyuvit Mitzvah, ce n’est pas différent des Tefillin a mettre, de faire Shabbat, de manger de la Matza le soir du Seder, etc.

Dans ce contexte, nous pouvons maintenant jeter un œil à quelques-unes des raisons qui sont données pour ne pas faire l’Alya et les commentaires sur ces raisons.

alya olim enfantsPhoto Credit: Shahar Azran

Parnassa

Dans un sondage non scientifique mené par moi au fil des années, je crois que ce qui est probablement la raison numéro un donnée pour ne pas vouloir faire Alya est :   « Bien sûr, je voudrais faire l’Alyah, mais je dois gagner ma vie ! Comment puis-je avoir une Parnassa en Israël ?!  »

Il ne fait aucun doute que les salaires en Israël sont beaucoup plus bas que ceux que certains perçoivent. Cependant, il y a des choses qui sont plus abordables financièrement en Israël qu’ailleurs et vis et versa. Une fois que vous êtes conscients que vous n’êtes pas dans un besoin de Parnassa à la hauteur de votre train de vie actuel , mais que vous gagnerez assez pour assurer besoins au quotidien en Israël, la perspective commence à se déplacer. Les choses qui peuvent sembler d’une importance cruciale, se ternissent lorsqu’elles sont mises en comparaison avec la qualité de vie en Israël. Est-ce que les gens ont de la difficulté à trouver un emploi? Certainement! Les gens, en général, trouvent un emploi après X mois ? Certainement aussi. Dans certains cas, vous etes oblige de vous reconvertir professionnellement  »en se réinventant soi-même ». Ce que vous faites maintenant et la façon dont vous gagnez votre vie a ete adapté a votre nouveau pays, Israël.

La Parnassa est l’ un des éléments les plus communs et pourtant, la Parnassa est une question de Emouna (foi) en Hachem. Comme il est limpide de faire Tefillat Chana  , la Parnassa est 100% dans les mains de Hachem. Avez-vous fait des enquêtes dans ce domaine ? Avez – vous étudié les possibilités d’emploi en Israël ? Avez-vous pensé à d’autres façons de gagner votre vie? Si vous êtes prêt à avoir la Emouna suffisante pour envisager une reconversion professionnelle alors pourquoi ne pas exprimer cette Emouna en Israël ? Soit dit en passant, statistiquement parlant, la majorité des Olim arrivent en Israël sans emploi. Mais, certains sont assez chanceux pour transférer leur travail en Israël. Si vous ne vous positionnez pas, si vous ne menez pas une réflexion intellectuelle de ce type, la réponse sera toujours «non». En fait, on peut penser  que dire que vous ne ferez pas l’Alya en raison de problèmes de parnassa peut correspondre a un manque d’Emouna.

Manque d’hébreu

De toutes les raisons possibles données, cela est peut-être la plus faible de toutes. Tout d’abord, pas que je le préconise, mais il est assez facile de se débrouiller presque tous les jours avec seulement l’anglais.D’ailleurs, il y a toujours des amis, de la famille, des voisins prêts à aider dans la traduction. Une fois que vous faites l’Alya, vous avez droit à cinq mois d’oulpan intensif. Il y a des vidéos sur Youtube, des livres, etc. pour travailler vos compétences linguistiques. S’il y a la moindre chance que vous montiez en Israël, commencer AUJOURD’HUI a apprendre l’hébreu. C’est la 1 ère des compétences et la plus importante que vous pouvez apporter avec vous. Pensez à votre profession : dans cette profession, vous avez besoin d’apprendre la langue parlée du travail. Le «travail» ici c’est la mitsva de Alya, et l’hébreu est la langue de cette Mitsva. Les ressources sont sans fin sur ce sujet.

Je ne peux pas quitter ma famille

Il n’y a pas de doute que Skype, Facetime et d’autres modes de communication ne remplacent pas la vraie présence; néanmoins, les différents moyens de se connecter à quelqu’un à l’extérieur d’Israël sont vastes et modernes. Aujourd’hui c’est très différent d’il y a seulement dix ans. Tout le monde sait bien que c’est un prétexte de dire cela, vos voisins, votre communauté vont devenir votre famille. D’ailleurs, peut-être que votre déménagement stimulera d’autres membres de votre famille pour faire l’alya. Vous serez le facteur déclenchant les futures générations de votre famille. Il n’y a pas beaucoup de Mitsvot ou de décisions qui peuvent avoir cet effet !

sécurité

Vraiment? Vous voyez ce qui se passe dans le monde? Que ce soit la France, l’Allemagne, les Etats-Unis, ou de nombreux autres pays, le monde est devenu un endroit beaucoup moins sûr. Existe t il dans le monde un système de sécurité dont le but principal est de protéger le peuple juif ? D’ailleurs  nous voyons que des quatre coins du monde, ils n’ont de cesse de diffamer Israël mais de reconnaître que les systèmes de sécurité israéliens sont les meilleurs au monde. Vous sentez-vous en sécurité en marchant dans votre quartier la nuit ? Avez vous ce sentiment de sécurité en vous ? Je peux juste vous dire de mes propres expériences personnelles : je ne me suis jamais senti plus en sécurité en tant que Juif nulle part ailleurs, que je ne le suis en Israël.

Les différences culturelles

«Il n’y a pas de service à la clientèle.» «Les gens ne disent pas excusez-moi, quand ils vous bousculent.» «Les gens conduisent trop vite.» La liste des Lashon Hara contre la terre d’Israël et contre le peuple d’Israël est digne d’une note en dessous d’une Paracha. Pour choisir de ne pas faire une Mitsva parce que culturellement certaines choses ne vous conviennent pas, cela signifie que vous êtes sur une pente très glissante vers le bas. Oui, en effet, le Moyen-Orient a des règles différentes. Oui, les gens peuvent être plus brusques que vous pouvez être habitué. Pourtant, dans le même temps, nous nous regardons comme une grande famille. Que ce soit dans un parc, un  bus, dans une synagogue vous ne connaissez personne mais en fait ils sont un peu de votre famille et vous vous sentez comme faisant partie de quelque chose de grand. Ça fait partie de la vie en Israël que de s’habituer à une culture différente. Pensez vous qu’il en serait de même si vous déménagez en Irlande ou en Espagne ou à Tombouctou ? non cela existe seulement en Israël une mitsva pareille !

Il y a d’autres raisons très fréquemment évoquées pour ne pas faire l’Alya, et ce qui vient d’être listé n’est pas exhaustif. Comme je l’ai mentionné au début, l’une des autres situations très courante est lorsque l’un des conjoints veut monter et et l’autre pas. Cela fait l’objet d’un autre et vaste débat !!!

traduction et adaptation ashdodcafe 

sources : http://www.jewishpress.com/ Rav Zev Shandalov

A propos de l’auteur: Après avoir vécu à Chicago pendant 50 ans, le Rav Zev Shandalov a exerce les 10 dernieres annees en tant que Rav dans une synagogue et professeur dans des écoles orthodoxes locales, sa famille a fait sa Aliya à Maale Adumim en Juillet 2009. Shandalov travaille actuellement en tant que professeur, la plupart du temps il enseigne dans des etablissements privés et à AMIT a Maale Adumim

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël