La Flute Enchantée de Mozart à Jérusalem et Ashdod le 3 janvier 2018 a 20 h 30, un événement unique à ne pas manquerArticle Précédent
PSYCHOLOGIE ET JUDAÏSME. Marcher sous bonne escorte par Hanna Haddad psychologueArticle Suivant

Commencerions nous bien la nouvelle année civile avec un taux de chômage à 4.3 % à Ashdod ?

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Commencerions nous bien la nouvelle année civile avec un taux de chômage à 4.3 % à Ashdod ?

Le taux de chômage est l’un des plus bas que notre ville a connu cette année. C’est ce que le maire, M. Lasry, a annoncé rajoutant : « C’est une vraie révolution ».

Lors du dernier conseil municipal, le maire Yechiel Lasry a présenté aux membres présents le budget ainsi que les données économiques de la ville sur l’emploi des résidents d’Ashdod et la révolution qui a eu lieu au cours des dernières années, surtout l’année dernière. En novembre 2017, le taux de chômage s’élève à 4,3%.   « C’est une véritable révolution et aujourd’hui, Ashdod se trouve dans la position la meilleure par rapport aux années précédentes. » Il a remercié le conseiller municipal en charge du développement économique, et le directeur de l’industrie et de l’emploi, Yehuda Frankel, pour leur travail et l’amélioration de la situation. Autres améliorations, la diminution de la pauvreté et une augmentation de la population Haredi.

Les facteurs positifs de cette évolution sont l’ouverture de l’hôpital Assuta et du centre de services FATTAL qui a recruté de nombreux religieux avec des unités d’emploi différentes pour les hommes et pour les femmes.

L’augmentation des taux de placement est visible aussi bien chez les hommes que chez les femmes, bien que le taux de croissance soit plus élevé chez les femmes.

Comme cela a été dit plus haut, le taux supérieur d’embauches a entraîné une baisse du niveau de pauvreté dans la ville. Cette fois, contrairement a l’indice national la situation a considérablement changé.

Selon le rapport publié sur la pauvreté, l incidence de cette dernière sur les adultes et les enfants a diminué de 30 % atteignant respectivement 18 % et 4.28 % . La situation des familles pauvres a Ashdod c’est améliorée et la distance moyenne par rapport au seuil de pauvreté a diminué d’environ 12%.

D’autre part, tout n’est pas rose avec le projet Reway, et le développement des transports en commun font défaut : encourager les transports en commun auprès des usagers n’est pas chose facile car des habitudes sont prises depuis longtemps par les usagers : de plus en plus d’Ashdodim achètent des véhicules !!!

©ashdodcafe.com
photos credit municipalité

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
ColisExpat
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël